cinéma

0
Selon le Hollywood Reporter, la star britannique Rachel Weisz, récemment louée par la critique pour sa performance dans « La Favorite » de Yorgos...
0
L’association Cineffable organise le Festival international du film lesbien et féministe de Paris, un rendez-vous annuel incontournable depuis 1989...
0
La Cinémathèque française propose du 19 juin au 11 juillet « une programmation de combat, abrasive et politique, pour remettre en pleine lumière les...
0
Séance spéciale du ciné club Le 7e genre au Brady samedi 23 mars avec un Marathon Le 7e genre : best of. Pour cette reprise de films du ciné club, la...
0
La 6e édition des Trophées francophones du cinéma s’est déroulée (8 décembre), au Sénégal. Les trophées ont été remis à Saint-Louis, un palmarès très...
0
Scarlett Johansson a finalement renoncé à jouer une personne trans dans le film "Rub and Tug" après que le choix de l'actrice pour incarner le rôle a...
0
On pressentait la Palme d'or, c'est finalement le Grand prix du Jury qui récompense le film de Robin Campillo. Un récit des débuts d'Act Up-Paris...
Mots clés  : cinémafigurant

Figurants pour long métrage : une annonce via Sidaction

La production du long-métrage "120 battements par minute" de Robin Campillo recherche des figurants.

Le film raconte le combat d’Act Up-Paris au début des années 90, alors que l’épidémie de VIH fait rage.

...

Sont recherchés des figurants hommes entre 18 et 35 ans, de préférence concernés par le sujet, pour interpréter des militants d’Act-Up, des homosexuels séropositifs ou non, ou encore des malades...

Le tournage aura lieu entre août et octobre à Paris, la rémunération est de 105€ brut/jours. Pour postuler, envoyez 2 photos (portrait et photo en pied) et vos coordonnées à : casting120bpm "@" gmail.com

La plupart des candidats seront convoqués à une journée de casting autour du 21/22 juin afin de mieux présenter le projet et de répondre à leurs questions.

PAM

Publié par Mathieu Brancourt le Mardi 24 Mai 2016 - 00:00
0
Théo et Hugo sont deux homos parisiens du 21e siècle. Hors placard, assumant sexe et gestes de tendresse dans la rue. Ils sont, l’un séropositif et l’autre non, représentatifs de la réalité du VIH dans la communauté.