étude

Mots clés  : 3BNC117étude

VIH : un nouveau traitement semble prometteur

Un nouveau traitement du sida testée pour l'instant sur une quinzaine de patients ralentirait la réplication du virus dans le corps.

Il ne fait aucun doute que les médicaments antirétroviraux ont transformé la vie des malades atteints du sida , leur permettant de vivre plusieurs décennies après le diagnostic de la maladie. Pourtant, ces médicaments ne sont pas dénués d'effets secondaires, tels que les problèmes rénaux ou la diminution de la densité osseuse. Sans oublier le fait que le virus ne tarde pas à ressurgir dès que l'on stoppe le traitement ou que l'on omet de prendre quelques doses.

 

Une nouvelle étude publiée dans la revue Science fait état d'un nouveau traitement potentiellement supérieur, qui se présente sous la forme d'une immunothérapie durable qui force le système immunitaire d'une personne infectée par le virus du sida à produire des anticorps contre le VIH et l'effacer du corps.

Le Dr Till Schoofs, chercheur en immunologie moléculaire à l'Université Rockefeller à New York (Etats-Unis) explique : "notre étude montre qu'une seule dose d'anticorps stimule la réponse immunitaire des patients, ce qui leur permet de produire de nouveaux anticorps, réduisant la quantité de virus présente dans le sang".

Ce traitement appelé pour l'instant 3BNC117 peut lutter contre plus de 80% des quelque 200 souches de VIH qui circulent dans le monde. Cette molécule a été isolée il y a quelques années chez un patient qui avait montré la capacité exceptionnelle de stopper l'infection par le virus.

Une phase d'essai clinique menée auprès de 15 patients

Pour la phase d'essai clinique les chercheurs ont administré une dose du traitement à 15 patients ayant un taux élevé de VIH dans le sang. Six mois plus tard, 14 de ces patients étaient capables de fabriquer des anticorps et de neutraliser un certain nombre de souches du VIH.

Les chercheurs prévoient maintenant de tester la molécule avec d'autres anticorps anti-VIH pour voir si elle peut produire un effet antiviral encore plus fort. Ils vont également procéder à un essai de phase II impliquant des patients passant d'un traitement par antirétroviraux à la nouvelle thérapie.

Article publié le 10 05 2016 par Top santé

0
Plusieurs universités européennes lancent une étude "Famille-PMA" sur les relations parents-enfants dans des familles hétérosexuelles et homo-...
5
Psychologue, Carolina Catunda mène un doctorat en psychologie de la santé (Université de Lorraine et Universidade de Brasilia). Celui-ci porte sur...
Portrait de Ouhlàlà
Publié par Ouhlàlà le 26.04.2013
1 162 lectures
http://sante.lefigaro.fr/actualite/2013/04/19/20405-vieillir-avec-vih-defi-pour-10000-francais

VESPA 2 : Les premiers résultats

Bon, pas d'affolement, il s'agit d'un document qui a été présenté au dernier congrés de la SFLS en novembre 2012 et qui est loin de présenter les résultats définitifs de l'étude.

Je n'ai vu ce document sur aucun site (même pas celui de la SFLS), je ne crois pas qu'il en ait été question sur seronet. Ce document n'a sans doute donc pas vocation à être diffusé largement, mais en faisant une recherche google avec les mots clés appropriés, on a directement accès au pdf. 

Il ne s'agit donc pas des résultats complets et définitifs, mais il fallait bien je pense présenter quelques chose au congrès de la sfls. Vespa est une grosse entreprise, plus de 3.000 questionnaires et autant d'entretiens à dépouiller, coder, saisir et analyser. Il faut au moins deux ans pour parvenir à un document finalisé. C'est donc un document d'étape, qui porte de plus sur des données non redressées (Cette réserve étant faite, ça n'impacte qu'à la marge les résultats présentés, il serait intéressant aussi de discuter de la methodologie de l'étude mais ce n'est pas le sujet pour l'instant)

LE DOCUMENT :

http://www.sfls.aei.fr/ckfinder/userfiles/files/Formations/JourneesNatio...


QUELQUES RESULTATS INTERESSANTS :

--> Caractéristiques socio-économiques - Evolution 2003-2011

Stabilité du taux d'activité mais montée du chômage dans tous les groupes mais beaucoup plus marquée pour les femmes

Baisse de l'aah de 22 à 18%

Augmentation du RSA de 4 à 7%

Stabilité des conditions de logement, légère augmentation des propriétaires chez les hommes

Situation sociale difficile pour les femmes : vie en famille monoparentale, taux de chômage élevé, 1/3 vit des minima sociaux, difficultés financières croissantes

.

--> Facteurs de risques et co-morbidités en 2011

La prévention de l'alcoolisme et du tabagisme chez les gays n'a pas fonctionné...

.

--> Comportements sexuels


Présentation Vespa 2 : http://www.anrs.fr/VIH-SIDA/Sante-publique-Sciences-sociales/Actualites/...

Portrait de Ouhlàlà
Publié par Ouhlàlà le 14.01.2013
981 lectures
Premiers résultats de l'enquête "Les conditions de vie des personnes séropositives en Belgique francophone (Wallonie et Bruxelles)" Le document : http://www.fusl-ces.be/upload/0797030001355495400.pdf?PHPSESSID=9a4c17c6...
5
Les ventes de médicaments contrefaits représenteraient quelque 1 % des ventes globales de médicaments, mais pour certains produits comme les...
0
D’après les résultats d’une étude présentés le 26 novembre 2012, à Douala, le personnel de santé divulgue le statut des personnes vivant avec le VIH...
0
Jusqu’à présent, le médicament contre l’hépatite C Incivo (télaprévir) devait se prendre toutes les 8 heures (deux cachets à chaque prise, avec de la...