guérison

Mots clés  : guérison

Est-il possible de guérir du VIH ?

Bonjour, 

Je voudrais savoir si ce qu'a dit le docteur Jean Luc Montagnier est vrai ? Le docteur Luc Montagnier dit qu'avec une bonne alimentation, 

Une bonne igiene de vie, du sport, plusieurs fois par semaine, il est possible de faire disparaître le VIH après plusieurs années, qu'en pensez vous ? 

Le docteur n'a pas dit les choses exactement comme ça, mais ces propos peuvent porter à confusion. Je voulais avoir vos avis sur ce sujet. 

Merci. 

3
Le 14 octobre 2015 s'ouvre la saison 2 de conférences-débats, les "Grandes ouvertures", co-organisées par l'université Toulouse III - Paul Sabatier (...

Retour vers le futur : Nous serons donc guéris du VIH en 2032

Quelqu'un a mis un lien interessant sur les essais ouverts dans le monde:

http://www.treatmentactiongroup.org/cure/trials

Je suis donc allé voir le paragraphe "gene therapies", seule technique fiable pour une guerison totale du VIH sans risque de rebond. Je vois donc que la date planifiée de commercialisation guérison du VIH par therapie genique est:

Janvier 2032

(je vois... ou plutot, je lis entre les lignes en interpretant un petit peu, j'avoue...)

Le temps de mener tous les essais de sécurité, de vérifier que le vecteur viral permettant d'injecter la modif genetique CCR5(facile) + CXR4(moins facile) , ne fait pas de dégats non prévus, que les ciseaux moleculaires coupent sagement la sequence demandée et pas une autre...

Ce que je dis n'est qu'une opinion personnelle par rapport à un scenario que j'estime possible en 2032 par rapport a l'etat actuel de la science en 2015

Je me suis donc amusé a faire une projection de cette année 2032.

Déja, 2032, c'est un nombre rond, 2^5=32 .

Nous serons gueris du VIH a partir de janvier 2032 grace aux therapies geniques de marque calimune ou tout autre ...

L'action Gilead aura la même valeur qu'une action Alcatel, à 30 centimes... Leur téléphones / antiretroviraux seront de toutes manieres copiés depuis longtemps par des modeles plus performants et moins chers fabriqués en chine / en Inde

Le truvada ne sera plus vendu à 550 euros, mais plutot dans une boite discount tenvir à 30 euros, le prix d'un telephone android d'entrée de gamme.L'iphone 32 sera par contre lui toujours à 550 euros (si l'euro existe encore)

En 2032, j'aurais donc 50 ans (déja)...

Je serais donc a ce moment la eligible putativement à un visa de travail canadien, n'etant plus un fardeau pour le systeme de santé, suite a ma guerison du VIH

Mais je serais aussi trop vieux vis à vis le systeme de points de l'immigration canada qui ne donne quasi plus de points apres 40 ans.

Mon experience professionnelle sur les normes automobiles et aero sera obsolete

Bon, il n'y a pas de miracle...

Je vais retourner en France chomer et me reposer un peu en attendant 2032... :)

Mots clés  : vhcguérison

Hépatite C, bientôt la guérison pour tous ?

De nouveaux traitements, très onéreux mais ultra efficaces, permettent de guérir en trois mois les personnes vivant avec une hépatite C. Le point avec le turbulent professeur Victor de Lédinghen, président de l’Association française pour l’étude du foie (AFEF).

Une pathologie répandue :

230.000 personnes sont porteuses du virus de l’hépatite C, en France. Parmi les groupes les plus exposés, on trouve les utilisateurs de produits (par injection intraveineuses ou sniff, rappelons-le), les personnes détenues et les gays qui ne se protègent pas, ainsi que ceux qui cumulent les pratiques non protégées et la prise de drogues injectables (notamment les « slameurs »). La difficulté, c’est qu’on estime à 75.000 le nombre de personnes contaminées qui ne se savent pas porteuses du virus. Il faut se faire dépister régulièrement (au minimum une fois par an) si l’on a des pratiques à risques, que l’on soit séropositif au VIH ou pas.

Quoi de neuf ?

On peut guérir tout le monde ou presque et les Français sont au top. « L’European Association for the Study of the Liver (EASL) délivre des recommandations sur la prise en charge mais elles ne tiennent pas compte de la spécificité de l’épidémiologie ni des traitement disponibles », explique Victor de Ledinghen.

« En France, pas moins de sept molécules sont disponibles, on ne doit plus laisser aucun patient sur le bord du chemin. »

Les hépatologues de l’AFEF se projettent dans une ère sans hépatite C. Toutefois, les services hospitaliers n’ont pas les moyens humains de traiter plus de 15.000 personnes atteintes par an. En 2014, 14.000 personnes ont été traitées (le plus souvent guéries) en France contre 500 en Grande-Bretagne.

Qui peut bénéficier des nouveaux traitements ?


Tout le monde. « Et comme il faut donner des priorités, le traitement doit être proposé aux patients qui ont une fibrose au moins modérée (F2 ou F3 ou F4 selon le score METAVIR) » selon le professeur Lédinghen. Les transplantés peuvent en bénéficier. L’apparition de nouvelles molécules fin 2015 et courant 2016 devrait faire baisser les prix. Actuellement, la durée de traitement va de 12 à 24 semaines, avec parfois de la ribavirine en complément. Les experts de l’AFEF ne sont pas favorables, pour le moment, au traitement sur huit semaines, qui ne reposerait sur aucun critère scientifique établi. Le médecin choisit la molécule en fonction du génotype (toutes les molécules ne marchent pas sur tous les génotypes), la gravité de la situation, (cirrhose ou pas) et les interactions médicamenteuses (tout ne va pas avec tout).


Comment ça se passe pour les co-infectés VIH-VHC ?


« Dès je vois un patient co-infecté, je le traite » assure l’expert. « La fin de la co-infection, ça pourrait être avant la fin de l’année. » Le fait de prendre d’autres médicaments contre le VIH complique la donne mais l’AFEF a publié sur son site Internet un tableau des interactions, disponible d’un coup de clic. Il s’intitule « Interactions entre agents anti-viraux directs et anti-rétroviraux », il a été établi par les docteurs Gilles Peytavin et Caroline Solas. Une réunion de concertation pluridisciplinaire (RCP) avec un infectiologue, un hépatologue, un pharmacien et une personne chargée de l’éducation thérapeutique valide le traitement et ensuite on est suivi par son praticien habituel.



 Interactions entre agents anti-viraux directs et anti-rétroviraux :


http://www.afef.asso.fr/rc/org/afef/nws/News/2015/20150527-191009-256/src/nws_fullText/fr/Interactions%20DAA%20et%20anti-rétroviraux%20Mai%202015.pdf


La fin de l’interféron :


Ce produit n’est plus recommandé et le président de l’AFEF affirme haut et fort qu’il ne doit plus être prescrit. Il est recommandé, au niveau européen, avec de la ribavirine, dans les hépatites aigües, mais les Français jugent clairement que ça n’est plus pertinent. Là encore, « on est le premier pays à l’écrire » ajoute l’hépatologue. Si on insiste pour vous prescrire de l’interféron, consultez dans un autre hôpital, ça n’est pas interdit, où vous bénéficierez des nouveaux traitements.

Ce texte aurait dû paraître dans TÊTU n°213, septembre 2015.

http://www.tetu.com/2015/07/27/sante/hepatite-c-bientot-la-guerison-pour-tous/

Portrait de romainparis
Publié par romainparis le 23.07.2015
2 603 lectures
n'est pas guérie du sida, elle reste séropositive. Une jeune fille de 18 ans infectée par le VIH pendant la grossesse de sa mère est en rémission, après avoir été sous traitement antirétroviral jusqu’à l’âge de 6 ans, un traitement stoppé par la suite, selon une étude publiée lundi. Ce premier cas mondial montre « qu’une rémission prolongée après un traitement précoce peut être obtenue chez un...
Mots clés  : cureguérisonvaccinVHB

L'espoir d'une guérison ?

Bonjour,

Comme d'habitude, selon le périodes, on entend parler du fameux vaccin, le graal ! Cependant en y réfléchissant et en lisant quelques articles j'ai un peu déchanté.. J'ai constaté qu'une partie de ces études prometteuses visent à protéger le corps contre le virus. Ce ne sont pas des vaccins thérapeutiques. Quid de ceux déjà infectés ? Pensez vous qu'il existera une formule pour les séropositifs, ou sommes-nous destinés a nous éteindre tous séropositifs tandis que les autres seront désormais "immunisés" ? Je fais le parallèle avec l'hépatite B : le vaccin existe mais il est préventif .. Quid des porteurs VHB ?