TasP

Mots clés  : TasPséro-différence

L'amour avec mon copain séronégatif

Bonjour  

Je suis seropo depuis 4 ans. Indetectable. J'ai rencontré mon copain il y a presque deux ans mais c'est devenu vraiment sérieux depuis 15 mois. Il est seroneg. 

C'est une personne extraordinaire qui me fait beaucoup de bien.: son comportement a été super quand je lui ai annoncé ma seropositivité.  Bref je veux pas rentrer dans les détails ici. 

Depuis quelques mois,  il insiste pour arrêter le préservatif, c'est la première fois qu'on est pas d'accord sur un sujet. J'ai peur pour lui: j'ai l'impression que tout le monde n'est pas d'accord à 100% sur le fait qu'il est impossible de transmettre le virus du vih quand on est indetectable. Comment ça se fait qu'on a des réponses contradictoires la dessus ? 

Je ne comprends pas pourquoi c'est si important pour lui. Pour moi, ça ne change rien, c'est juste un bout de caoutchouc que je ne sens pas du tout et qui a l'immense avantage d'assurer ma tranquillité. Pour lui il ne peut y avoir de vrai amour avec un preservatif. Je ne comprends pas., et vous qu'en pensez vous ?  Je suppose que c'est une situation classique que d'autres ont déjà connu. 

En tout cas,  par amour,  je me sens maintenant prêt à arrêter la capote mais il faut que je sois absolument sûr à 100% que c'est sans risque pour lui. Lui me répète que c'est sans danger moi j'ai l'impression que certains docteurs ne sont pas d'accord. S'il y a le moindre doute dans mon esprit, je sais que je ne pourrais pas. 

Merci d'avance pour vos réponses et conseils 

0
Le suivi à long terme des personnes vivant avec le VIH avec une charge virale indétectable a montré que sur une période de dix ans, la charge virale...
0
À l’occasion du 1er décembre, Journée mondiale de lutte contre le sida, Santé publique France (SPF) lance une nouvelle campagne d’information autour...
Mots clés  : TasP

Nouveau séropo : risque de contamination ?

Bonjour, je me présente  en quelques mots ..je suis un homme de 52 ans hétéro mais ayant eut déjà quelques relations avec des transsexuels ..

Et c'est lors de mes voyages  à l'étranger que j'ai attrapé le VIH ça devait être au mois de décembre, janvier de cette année .

Terrifié au début j'ai plutôt bien accepté ma maladie maintenant .

Je suis sous Triumeq depuis mai, sans aucun effets secondaires flagrant. 

Ma charge virale était déjà indétectable début septembre ..et moi qui ne voulait surtout  pas connaître de nouvelles  partenaires.. j'ai justement fait la connaissance il y a 2 mois d'une  nouvelles fille de 33 ans.

 j'ai déjà eu des relations sexuelles avec elle .(avec préservatif au début) .sans rien lui cacher de ma maladie ..dernièrement on a eu  des relations non protégées..je sais c'est nul de ma part  ...elle était tout à fait consciente et d'accord...ce qui n'excuse rien ,je suis toujours un connard.

En sachant que ces relations non protégées ont eu lieu alors que j'étais indétectable,mais pas depuis 6 mois , je sais qu'il y a un risque de l'avoir contaminée.

Je suis vraiment très désemparé et inquiet pour elle,même si elle ne semble pas mesurer la gravité de la chose...et me dit même  que si elle serait contaminée elle ne voudrait pas de traitement..

J'aime me dire que le risque de contamination est plus faible quand on est sous traitement ARV, mais ça me "bouffe" de penser à ça en attendant de lui faire  passer un test .

Merci pour tous les conseils et les témoignages que j'ai pût lire sur ce site .

Ça aide beaucoup et on se sent moins seul. Laughing

Bonne soirée

 

 

0
Les personnes séropositives subissent régulièrement des discriminations au quotidien, rappelle la newsletter de l’Office fédéral de la santé publique...