Triumeq

Mots clés  : diabèteTriumeq

Triumeq + diabète sous insuline = nouvelle expérience

Bonjour,

Je suis S+ depuis 1989 et Diabétique sous Insuline depuis 2001. J'ai changé de Traitement en novembre 2018 et je suis passé à un comprimé par jour avec le Triumeq.

J'ai eu de nombreux passages d'hyperglycémies depuis ce changement de médication et je pense avoir trouvé une solution à ces fortes perturbations glycémiques (et pas anodines) car jusqu'à ce jour comme me l'a dit mon Diabétologue : "il n'y a pas de littérature disponible dans ce domaine qui est trithérapie et Diabète Insulino dépendant !"

Donc nous avons opté pour un changement radical à savoir : passer de 3 à 4 injections par jour (3 injections matin, midi et soir de FIASP et une seul injection de Lantus chaque début de nuit (23 heures plus ou moins une heure).

Ce n'est pas la panacée mais bon cela evite des complications à venir je le pense. Pour ceux qui seraient dans mon cas et qui chercheraient un alternative, en voilà une !

Bonne journée à vous.

Mots clés  : TriumeqBiktarvy

Triumeq ou Biktarvy ?

A tous mes ami(e) d'infortune,

Quelques un(e)s d'entre vous ont testé TRIUMEQ et BIKTARVY ? Quelle est la différence entre les 2, quelle est la tri la mieux tolérée entre les 2, celle qui fourni le moins d'effets secondaires ?

Je dois consulter en juillet. Merci pour vos retours d'expérience.

Prenons soin de nous.

Bizz

Mots clés  : TriumeqInsulinediabète

Triumeq + Diabète sous Insulines = Mauvais Mariage ?

J'ai eu en Novembre 2018 un changement de tri-thérapie (Epivir+Viramune+Viread) vers une seule prise, c'est à dire le  Triumeq. Je suis Diabétique sous insuline depuis 2001, mes injections étaient Humalog Mix 50 (matin et midi) et Humalog 25 (soir). J'ai dû changer d'Insulines car changement de traitement ARV Triumeq et donc maintenant je prends HUMALOG KWIKPEN  (matin, midi et soir) et Lantus à 23h, donc 4 injections par jour. Pas d'équilibre notable pour le moment ! Je m'impatiente et redoute des complications car glycémies très élevées depuis novembre 2018. Que faire ?

Mots clés  : TriumeqInsulinediabètique

Triumeq et Diabète

Bonjour,

 

Je suis sous Triumeq depuis le 28/11/2018 et je suis surpris des effets secondaires de ce médicament. Je suis Insulino-dépendant depuis 2001 avec 3 injections de Humalog Mix par jour. Depuis le début je prenais sois bi-thérapie, soit mono-thérapie et donc je viens de changer.

Je m'étonne des nombreux effets secondaires de ce médicament, qui m'a certe fait perdre du poids mais aussi donné beaucoup d'effets indésirables tels que :

- Augmentation notable de mes glycémies à jeun ou non, dépassant l'entendement (si encore j'avais fait une orgie gastronomique...)

- Hémoglobine Glycquée passée de 6.7 à 10 %

- Douleurs musculaires importantes

- Fatiques intenses (liées sans doute au médicament et à la hausse de la glycémie)

- Insomnies (favorisant les grosses envies de dormir dans la journée)

- Nausées...

 

Est-ce que quelqu'un a eu ce genre d'effets secondaires et cela s'est-il estompé avec le temps ? Car je ne peux indéfiniment me faire des injections "énormes" d'insuline !

 

En vous remerciant et en vous souhaitant ainsi qu'à ceux que vous aimez, une Très Bonne Année 2019 !

Mots clés  : allègementTriumeq

VIH et Triumeq 1 jour sur 2 ?

Bonjour à tous. 

 

Je tiens déjà à dire que je consulte ce site et ce forum depuis plusieurs mois. J'ai beaucoup appris à travers lui, les membres et l'équipe qui s'en occupent sont génials. Bravo à tous et toutes.

 

Tout d'abord j'ai été diagnostiqué S+ en septembre 2017, sur une fatigue intense et énormément de fièvre (environ 40). Mon médecin m'avait fait tout un tas de sérologie, toute négative hormis CMV et VIH. Sur ça j'ai été hospitalisé en service de maladie infectieuse où une charge virale et un Western Blot de contrôle ont été fait. Conclusion : Western Blot négatif et charge virale > 10 millions de copies/ml. J'étais en primo infection avec CD4 aux alentours de 200. J'ai été mis sous Truvada et Tivicay. J'ai eu un contrôle un mois plus tard. CD4 a environ 500 et charge virale indétectable ! Pareil en décembre avec des CD4 en augmentation à plus de 700. Mais voilà. J'étais toujours fatigué, épuisé même. Je dormais mal la nuit, je faisais des cauchemars. J'étais d'une humeur déplorable avec les gens et surtout mes proches. Je n'avais aucune envie, aucun projet. Je perdais mon appétit. Déjà que je suis un poids plume (1m73 pour 49kg). J'ai tenu au maximum. J'en avais parlé à mon infectiologue mais j'ai l'impression que ça lui passait par dessus. Mes bilans sanguins étaient parfait, elle était contente. Fin janvier, las de tout cela et après avoir lu et relu de nombreuses choses sur la puissance du Tivicay,  j'ai décidé d'expérimenter la mono Tivicay. Je suis resté 2 mois en mono, conscient du  risque. Mais peu à peu je me suis senti revivre. J'étais comme avant. J'avais retrouvé ma joie de vivre, et tout le reste. Mais mon infectiologue en mars ne l'a pas entendu dede cette oreille. Elle m'a passé sous Triumeq d'office, sans attendre la charge virale qui s'est pourtant révélé indétectable, CD4 stable à plus de 750, cd8 encore haut à 2600 mais stable depuis septembre.   Cela fait un peu plusplus d'un mois que je suis sous Triumeq. Je recommence à mal dormir, à avoir une très grosse fatigue. Je sais que ICARRE 4/7 fonctionne mais psychologiquement j'aurais préféré passer à 1 jours sur 2 de prise. Le résultat est le même et ça m'éviterait de rester 3 jours de suite sans traitement. Est-ce loufoque comme idée ou réaliste ? Par ailleurs, mon taux de Cd8 encore élevé est il plus le résultat de la primo de septembre ou est il le témoin d'une activité virale dans les réservoirs ? Merci par avance aux personnes qui auront pris de la temps pour lire et/ou répondre à ce post. 

Mots clés  : gynécomastieTriumeq

Gynécomastie et Triumeq

Bonjour à tous,

 

Je suis sous triumeq depuis un an et traité depuis 5 ans. Jusque là les traitements se passaient plutôt bien. Mais voilà, gros hic, recemment douleurs au téton gauche, masse palpable au touché en haut du mamelon, selon l’échographie ce serait un début de gynécomastie, autrement dit la poussée des seins... je vous cache pas que je suis un peu sous le choc, d’autant plus que j’ai à peine 30 ans.

Est ce que certains d’entre vous ont rencontrés ce problème avec Triumeq ? Y a t-il des médocs à éviter ou qui sont connus pour les favoriser ? Comment stopper la progression  (muscler davantage les pectoraux, bannir absolument  les mauvaises graisses ?...).

Enfin voilà, j’ai le moral en berne alors tous vos messages seront les bienvenus :(

 

Mots clés  : TriumeqGenvoya

Switch Triumeq pour Genvoya : avis ?

Salut à tous ,

J ai rendez-vous jeudi à l hosto pour mon bilan , je crois que c est décidé je vais vraiment insister pour me

faire enlever cette M... de triumeq  .

a ceux qui ne prennent plus de triumeq y en a t il qui ont switché au Genvoya et ce traitement à t il des effets psy aussi ? si ce n est pas le cas je vais insister pour qu elle me le prescrive 

Merci pour votre aide 

Mots clés  : Triumeqcaféine

Triumeq et caféine ?

Salut à tous,

Sous triumeq depuis qu 'il est sur le marché  , j'ai vraiment du mal  parfois à m y faire  .  Irritabilité , cephalées d un seul coté , et oculaires  soudaines ,  fatigue d 'un seul coup avec envie subite de dormir .J'en ai parlé plusieurs fois en consultation , rien  à faire pour elle ce n 'est jamais lié  , car soit disant personne ne se plaint de ce traitement De plus rien a déclaré au niveau sanguin  .  Mais je crois qu 'aujourd hui j 'ai enfin trouvé le fautif de tous ces maux , c' est la caféine et surtout les expresso , je viens d'en faire la relation . Car après reflexion ces problèmes surviennent après consommation d' un expresso . et surtout le mal au crâne  Je possède un broyeur / expresso . Je ne sais pas mais je pense que la cafeine est incompatible avec ce traitement .  A la base  le triumeq a déjà un effet psycho donc  je pense que la cafeine n'arrange pas les  choses .  

Avez vous constaté  vous aussi ce genre de problème ?

Bien entendu le medecin ne  me dira qu il en sait rien  :-)

Mots clés  : Triumeq

Triumeq et effets psy ?

Bonjour, 

Actuellement sous Truvada +Norvir +Prezista depuis Novembre 2015, je change de traitement demain. 

C'était prévu que je change pour Genvoya avec le Taf, plus léger pour les reins mais suite à des problèmes osseux (fuite de calcium et donc début d'ostéopathie) mon médecin pense que le triumeq est une meilleur option, de plus il n'y a pas de booster, ce qui est une bonne chose. 

Seul hic, j'ai lu sur les forums que Triumeq causait des cauchemars et certaines idées noires. Je sais que l'Atripla est fortement déconseillé pour moi selon les dires de mon premier immuno (g déjà des problèmes de dépression et autres) mais n'est pas aussi le cas avec Triumeq ? J'aimerais avoir le retour de personnes prenant Triumeq et leurs possibles problèmes psy avec Triumeq. Merci bien.