vaccin

0
Le comité des médicaments à usage humain de l'Agence européenne des médicaments (EMA) devrait rendre le 11 mars son avis sur le vaccin anti-Covid de...
0
L'adhésion de la population à la vaccination contre la Covid-19 est en hausse dans plusieurs pays comme le Royaume-Uni, les États-Unis ou même la...
0
La crise était déjà compliquée… il ne manquait plus que la fraude. Environ 2 400 doses de faux vaccins ont été saisies en Afrique du Sud, tandis qu'...
0
Les femmes sont beaucoup moins enclines que les hommes à aller se faire vacciner contre la Covid-19, indique Le Figaro (25 février), citant un...
0
Twitter a annoncé lundi 1er mars son intention de renforcer sa lutte contre la désinformation sur les vaccins, avec notamment la possibilité de...
0
Tous les vaccins contre la Covid-19 doivent pouvoir être administrés par les pharmaciens-nes, les infirmiers-ères et les sages-femmes, en plus des...
0
L'Union européenne (UE) a finalisé le 8 février un contrat pour la fourniture par le laboratoire pharmaceutique Pfizer et BioNTech de 300 millions de...
0
Le fossé vaccinal entre les pays riches et les pays pauvres se creuse, s’inquiète l’organisation mondiale de la santé (OMS). L’institution a besoin...
Mots clés  : vaccinCovid-19

Demande de vaccin Covid-19 pour les PVVIH

La Société Française de lutte contre le Sida (SFLS) et le TRT-5 CHV demandent que les personnes vivant avec le VIH et immunodéprimées soient elles aussi priorisées dans le programme de vaccination contre la COVID-19

On assiste depuis le début du mois de janvier à des modifications successives de la priorisation des personnes pouvant bénéficier des vaccins contre la COVID-19 avec comme dernière avancée depuis l’argumentaire de la Haute Autorité de Santé (HAS) en date du 27 novembre 2020, l’ouverture, le 18 janvier dernier, à différentes personnes souffrant de pathologies telles que figurant dans la liste appelée « Fischer ». Les personnes listées peuvent être vaccinées car considérées comme à « très haut risque face à la COVID-19 » sans critère d’âge et si elles disposent d’une ordonnance médicale pour se faire vacciner prioritairement dans les centres de vaccination ouverts.

La Société française de Lutte contre le Sida (SFLS) et le TRT-5 CHV ont pris acte de ces stratégies successives de priorisation de vaccination contre le SARS-CoV-2 et du fait qu’a été surtout privilégié le calendrier prévisionnel de livraison de doses de vaccin pour guider les trois premières phases initiales des recommandations de la HAS. Pour autant il est particulièrement compliqué pour les acteurs de terrain dans la lutte contre le Sida de justifier que la revue de la littérature ne permette pas actuellement de considérer dans les listes de priorisation de vaccination de COVID-19 les personnes vivant avec le VIH et particulièrement immunodéprimées (taux de CD4 inférieur à 200/mm3) et/ou en échappement virologique, ce qui représente une partie non négligeable de la file active de personnes vivant avec le VIH (PVVIH) en ville comme à l’hôpital. De plus, ces personnes immunodéprimées conjuguent souvent d’autres facteurs de vulnérabilité vis-à-vis de la COVID-19, notamment sociaux.

Lire la suite...

Qu'en pensez-vous ?