Le 1er décembre, c'est...

344 votes
Une occasion mondiale de parler du VIH et du sida
46%
(158 votes)
Un rendez-vous médiatique
13%
(43 votes)
24 jours avant Noël
27%
(92 votes)
Une date qui résonne particulièrement en moi
15%
(51 votes)
Total des votes : 344

Commentaires

Portrait de frabro

Mon premier 1er décembre, c'était le 1er décembre 1993 et ce jour là j'enterrai mon compagnon de l'époque, décédé deux jours avant d'une encéphalite à VIH. 

C'est ce jour là que j'ai aussi entendu parler (ou pris conscience) de la journée mondiale de lutte contre le sida.

Pour moi, le 1er décembre est à tout jamais l'anniversaire de la cérémonie funèbre de Raymond.

La"journée mondiale" c'est tous les jours, parler du sida une fois par an et l'oublier ensuite est une façon pour les médias et le grand public de se dédouaner et de se donner bonne conscience. Et je ne parle même pas de l'argent gaspillé dans des manifestation d'un jour juste destinées à faire de la communication...

A chacun son 1er décembre, j'ai depuis longtemps choisi le mien.

Portrait de cyril13

....1er décembre 1990 :

 

Première journée mondiale de lutte contre le Sida.

 

Ma femme est enceinte et ous avons appris ma séropositivité mi-septembre !

Nous sommes depuis presque 3 mois dans l'agoisse de connaître le statut sérologique de notre fils à venir...

 

Je travaille au Salon Nautique de Paris qui a ouvert ses portes la veille.

En arrivant sur mon stand, une amie exposante également, en avance sur son temps car elle possède un des tous premiers téléphone portable, m'annonce que ma femme l'a appelé pour lui dire qu'elle avait perdu "les eaux".

Je retourne en urgence sur Fontainebleau.

 

Et a 21h, nait notre fils, dont on ne connaitra son statut sérologique que quelques jours plus tard (nég), après une mise en surveillace de 4 jours (il est né avec le cordon ombilical autour du cou et ses levres et l'extrémité de ses doigts sont violacées pendant plusieurs jours, c'est la raison officielle de sa mise en surveillance!).

 

Cette première journée de lutte contre le Sida sera la plus belle de ma vie, du fait de la naissance de notre enfant et marquera le début de mon combat pour Vivre.

Et, comme me l'a dit mon fils un jour, il est un "miraculé du Sida"...

 

Tous les 1er Décembre, se mélange en moi deux ressentis opposés :

une grande joie de fêter l'anniversaire de mon fils...

et une grande tristesse liée au VIH et ses conséquences ...

 

Portrait de maya

je raluchonne depuis des années car en décembre il fait froid, nous sommes fragiles et c'est à ce moment la qu'on manifeste pour le sida...sous la pluie, la neige , le vent ...

et ca fait donc des années que je zappe le 1er décembre..par peur de tomber malade..

mais pourquoi pas au mois de mai ou juin bon sang ? On veut nous exterminer nous, les vieux seros? ;-))

sinon je pense un peu comme frabro , bcp de bruit pour une journée qui sera silencieuse tous les autres jours ...

les premiers "1er décembre" avait du sens, celui de l'urgence, aujourd'hui c'est différent.. le sida tue toujours mais insidieusement à travers d'autres pathologies comme le vhc, pb caradiaques liés au ttt ou autres cancers...etc

sortez couverts !

bzz 

Portrait de zak

Bah ! c est le debut du compte a rebours : noel est dans 24 jours

Portrait de oliver59

car le VIH tue encore de nos jours même si certains séronautes comme Mr Vico affirment le contraire.

L'objectif avant tout est zéro infection nouvelle due au VIH, zéro discrimination et surtout zéro décés liés au SIDA.

Portrait de jeanjean35

aujourd'hui 

1 decembre

=

rimes  avec  rammasse pognon  mais pas pour les seropo voyons

à bon entendeur

Portrait de Kikarambar

C'est pour moi, le jour le plus hypocrite de l'année. 

Le jour ou des proches afficheront, porteront un petit ruban rouge. Tous concernés et tous unis mais le jour ou comme les autres qui suivront mon VIH sera transparent. Un VIH qui ne serait pas là. Bienheureux que je suis d'être entouré, je le suis mais au prix du silence sur cette maladie que je trimballe partout avec moi. L'acceptation silencieuse vaut dédouanement complet. La BA faite et la bonne conscience affichée, la vie peut continuer. 8 jours, 8 premiers décembre de silence dans le brouhaha le plus absolu mais tellement impersonnel. 

Portrait de Vladim

y a si longtemps... 

pas le moindre souvenir, mais le sondage va nous poursuivre jusqu'à Pâques, pour tous les distraits retardataires, c'est rassurant.

Portrait de IMIM

une fois,

voilà le ressenti de la plupart des malades.....mais on ne nous écoute + depuis longtemps .....