Adoption

Mots clés  : Adoption

Adoption ?

 Qui a adopté ?

Nous venons de recevoir notre sésame pour le pouvoir d'adopter.

Bien sur le dossier ne mentionne pas notre séropositivité , le médecin conseil étant mon médecin de famille n'en a pas référer , puisque la sero positivité n'est pas un frein pour une adoption.

Je voudrais savoir si parmi vous , vous avez adopté en couple homo , hétéro ou seul ?

Je suis conscient que certains doivent se dire que nous sommes insconcient ; j'ai des connaissances qui le pense sans le dire . mais après tout , nous ne sommes pas mort , ni grabataire mais en pleine santé . Alors osons !Tongue Out

0
La justice a annoncé jeudi 21 juin l'ouverture d'une enquête pour discrimination après des propos d'une responsable du service adoption du conseil...
0
Le gouvernement israélien s'est engagé à modifier une loi sur l'adoption afin de permettre aux couples homosexuels de jouir des mêmes droits que les...
0
Le gouvernement israélien a annoncé (16 juillet) qu’il n’avait pas l’intention de modifier la loi pour permettre aux couples de même sexe d’adopter...
0
Alain Juppé, candidat à la primaire UMP, se dit "favorable" à l'adoption par les couples de même sexe, dans une interview au magazine "Les...
0
L'Estonie est devenue (9 octobre) la première république ex-soviétique à offrir l'union civile aux couples de même sexe, avec une loi qui ouvre la...
Mots clés  : Adoption

Séropositivité et adoption

Bonjour à toutes et à tous.

Je suis un homme de 39 ans séropositif depuis près de quatre ans et en couple depuis plus de deux. Mon compagnon (qui est séronégatif et du même âge que moi) et moi habitons ensemble depuis plus d’un an et souhaiterions adopter un enfant. Nous savons que la loi ouvrant le mariage aux couples de personnes de même sexe (publiée au Journal officiel du samedi 18 mai 2013) ouvre également la voie de l’adoption à ces couples mariés. Cependant je ne sais pas si ma séropositivité peut être un frein à l’adoption. Par ailleurs, nous ne serions pas contre (j’y serais même favorable) le fait d’adopter un enfant séropositif.

Je ne sais pas auprès de qui me renseigner. Je redoute le fait que ma séropositivité empêche mon compagnon (et moi) du plaisir d’être père. Je ne sais pas si le fait de demander à adopter un enfant séropositif, quand l’un des membres du couple est porteur du virus, peut être un atout ou l’inverse ?

Y aurait-il parmi-vous quelqu’un pour quelqu’un pour me renseigner ou m’aiguiller dans nos recherches ?

Merci à tous.

5
Le tribunal de Niort a validé (16 juin) les demandes d'adoption plénière formulées par trois couples de femmes mariées. Les juges, qui ont invoqué le...
0
Le gouvernement allemand a entériné (12 mars) un projet de loi autorisant les homosexuels et lesbiennes à adopter le ou les enfants de leur...