Un compagnon de longue date

Mots clés  : TasPCV indétectable

Suis-je vraiment indétectable avec une CV indétectable ?

salut

j'ai rencontre kelkun sur les reseaux sociaux, tout se passe bien , c'est l'impression que j'ai , j'ai dit que j'etais malade , que j'avais des problemes cardio respiratoires ce qui est vrai

pour le VIH je peut pas le dire, je n'y arrive pas, de plus , il se peut que cette personne ne sache pas que le VIH existe, elle vit pas en france , je ne sais pas s'il est connu autant qu'ici ds d'autres pays

tjrs est il, mon souci actuel serait de savoir (meme si j'ai des infos) , si vraiment vraiment, une personne VIH CV indetectable est non contaminante , ya t'il des etudes sur le sujet , est ce vraiment reel que l'on ne peut pas contaminer quelqu'un si il y a des rapports sexuels non proteges ?

merci de me confirmer

bonne soiree

Mots clés  : mycoses

Mycoses, mycoses ! Misère, Misère !

Est-ce qu'un bain dans de la terbinafine pourrait convenir? Je viens d'envoyer un mail à l'infectiologue de l'hôpital de Thonon qui me suit. Je n'ai pas envie de chercher du travail. Des mycoses (candida albicans) récurrentes sur les testicules et sur le pénis. Est-ce qu'un jour j'en serai enfin débarassé?

Mots clés  : effets indésirables

Effets indésirables : cholestérol, diabète, acide urique, la goutte, créatinine, triglycérides

Bonjour,

je suis S+ depuis 3 ans environs, et je suis un traitement"Truvada+Edurant"(Eviplera) depuis 3 ans,

je voulais connaitre vos avis, et vos experiences, par rapport au traitement VIH(trithérapie),

concernant les effets secondaire comme le cholestérol, diabète, acide Urique, la goutte, créatinine, triglycérides,

moi j'ai tous ces problémes qui sont survenu pas très longtemps apres avoir suivi la trithérapie(taux de cholestérol, acide Urique, et créatinine élevés après 18 mois de traitement) et pourtant je mange normalement pas de boisson gazeuse, pas trop de sucres, pas trop de graisse, pratique d'un sport, beaucoup de fruits, et legumes, et personne dans ma famille ayant ce genre de problèmes, donc je pense que cela vient du traitement vih(trithérapie), mais certain diront que cela provient du vih lui même,

je voulais donc avoir vos avis, et vos propres expériences sur ce sujet.

Merci.

 

Mots clés  : ARV

ARV acides

bonjour

peut etre j'etais ignorant juska ce jour, j'ai appris cette semaine par mon infectio que les ARV son tres acides de par leurs compositions molleculaires, ce qui fait qu'elles inflamment l'organisme sur le long terme

je ne sais pas s'il existe des medocs ou si seulement avec une nourriture adapatée, il est possible de contrer/anuler/diminuer ces effets nefastes et dangeureux

merci de m'informer a ce sujet si vs avez des infos

bonne journee

Commencer un traitement quand le sida est déclaré

Je me pose une quesiton, ont dit qu'il faut commencer un traitement quand le taux de cd4 commence à descendre à 350. Qu'est ce qui se passe quand on commence à se soigner quand on a un sida déclaré avec un taux de cd4 de l'ordre de 100 et qu'on à des maladies opportunistes ?
Le séropo sera indétectable au bout de quelques mois, mais c'est ce que ça joue sur son espérance de vie et ses fututres complications ?
Merci.

Mots clés  : allègementTriumeq

VIH et Triumeq 1 jour sur 2 ?

Bonjour à tous. 

 

Je tiens déjà à dire que je consulte ce site et ce forum depuis plusieurs mois. J'ai beaucoup appris à travers lui, les membres et l'équipe qui s'en occupent sont génials. Bravo à tous et toutes.

 

Tout d'abord j'ai été diagnostiqué S+ en septembre 2017, sur une fatigue intense et énormément de fièvre (environ 40). Mon médecin m'avait fait tout un tas de sérologie, toute négative hormis CMV et VIH. Sur ça j'ai été hospitalisé en service de maladie infectieuse où une charge virale et un Western Blot de contrôle ont été fait. Conclusion : Western Blot négatif et charge virale > 10 millions de copies/ml. J'étais en primo infection avec CD4 aux alentours de 200. J'ai été mis sous Truvada et Tivicay. J'ai eu un contrôle un mois plus tard. CD4 a environ 500 et charge virale indétectable ! Pareil en décembre avec des CD4 en augmentation à plus de 700. Mais voilà. J'étais toujours fatigué, épuisé même. Je dormais mal la nuit, je faisais des cauchemars. J'étais d'une humeur déplorable avec les gens et surtout mes proches. Je n'avais aucune envie, aucun projet. Je perdais mon appétit. Déjà que je suis un poids plume (1m73 pour 49kg). J'ai tenu au maximum. J'en avais parlé à mon infectiologue mais j'ai l'impression que ça lui passait par dessus. Mes bilans sanguins étaient parfait, elle était contente. Fin janvier, las de tout cela et après avoir lu et relu de nombreuses choses sur la puissance du Tivicay,  j'ai décidé d'expérimenter la mono Tivicay. Je suis resté 2 mois en mono, conscient du  risque. Mais peu à peu je me suis senti revivre. J'étais comme avant. J'avais retrouvé ma joie de vivre, et tout le reste. Mais mon infectiologue en mars ne l'a pas entendu dede cette oreille. Elle m'a passé sous Triumeq d'office, sans attendre la charge virale qui s'est pourtant révélé indétectable, CD4 stable à plus de 750, cd8 encore haut à 2600 mais stable depuis septembre.   Cela fait un peu plusplus d'un mois que je suis sous Triumeq. Je recommence à mal dormir, à avoir une très grosse fatigue. Je sais que ICARRE 4/7 fonctionne mais psychologiquement j'aurais préféré passer à 1 jours sur 2 de prise. Le résultat est le même et ça m'éviterait de rester 3 jours de suite sans traitement. Est-ce loufoque comme idée ou réaliste ? Par ailleurs, mon taux de Cd8 encore élevé est il plus le résultat de la primo de septembre ou est il le témoin d'une activité virale dans les réservoirs ? Merci par avance aux personnes qui auront pris de la temps pour lire et/ou répondre à ce post. 

Mots clés  : CD4CD8

Après 2 ans baisse des CD4, du pourcentage et du ratio...

Petite question ... J'arrive

Partie de 53 CD 4 en 2015 et remonté à 329 en 2016, puis 299 en 2017, me voilà ce jour retombé à 250 CD 4 et un pourcentage qui est passé de 17% à 13%,  avec ratio tendance baisse depuis deux ans (passé de 0,28 à 0,22)

D'apres vous cela inauguré t-il un changement de traitement prochain ou une toute autre analyse ?

Merci d'avance pour vos reponses

Mots clés  : trithérapiebithérapie

Dilemme : trithérapie 4/7 ou bithérapie ?

Salut à tous,

Vendredi j'avais rendez-vous avec mon infectio avec lequel j'ai abordé le sujet de l'allègement. Bonne surprise il s'est montré tout à fait ouvert sur le sujet en me précisant toutefois qu'il n'était pas contre  mais ni super favorable non plus à cause d'un manque de recul selon lui... Bref.

Je suis sous Genvoya depuis juin 2017, indetectable au bout d'un  mois avec une charge virale avant le début du traitement déja assez faible (522copies) et ce seulement trois mois après ma primo-infection. Selon lui l'allègement est donc envisagable pour moi.

Le problème c'est que je m'était déja fait ma petite idée en allant voir le site internet  ICCARRE qui concerne l'allègement 4/7 des trithérapies et j'avoue que je suis assez séduit par cette solution, selon eux la tri reste le meilleur système d'action contre le VIH et à titre perso je supporte super bien le Genvoya depuis le début ( pas d'effets secondaires, fatigue, vraiment absolument rien à signaler).

Du coup mon infectio me demande si je serais interessé par l'essai QUATUOR je dis pourquoi pas, mais après avoir passé un coup de téléphone pour se renseigner, c'est trop tard et c'est complet, plus d'inclusion possible (je le savais déja mais bon...)

Du coup il me propose plutôt une bithérapie 7/7 mais le souci il faut changer complêtement de molécules, on partirait avec rilpivirine (Edurant) il me dit bien de réfléchir car il y a beaucoup d'effets secondaires lié au psychisme notemment et que ce serait dommage de rompre le bon équilibre avec mon traitement actuel. Cependant il est de toute façon d'accord pour changer si c'est mon souhait

Bon j'ai le temps d'y réfléchir, ce serait pour dans 6 mois, mais j'aurais souhaité avoir vos avis et retour d'expérience, trithérapie 4/7 où bithérapie...

Merci

Mots clés  : anesthésie générale

Genvoya et anesthésie générale

Je vais devoir subir une intervention chirurgicale sous anesthésie générale fin mai de courte durée 20 minute.

Mais, étant sous genvoya, les interactions avec certains éléments de l'anesthésie comme les anxiolitique par exemple sont très déconseillés peut être même mortels pouvant provoquer des complications ventilatoires 

J'ai rdv avec l anesthésiste réa lundi prochain.

En attendant si quelqu un ici sous genvoya a déjà subi une intervention sous anesthésie générale et qu'il est toujours vivant qu Il veuille bien se manifester pour partager son expérience.

Merci ! :)

Mots clés  : ossquelette

Le VIH accélère la dégradation des os

Le VIH induit des défauts osseux en infectant les ostéoclastes

L’équipe dirigée par Isabelle Maridonneau-Parini, chercheuse Inserm à Toulouse, a pour la première fois montré que le VIH-1 infecte les ostéoclastesostéoclastesCellule responsable de la dégradation du tissu osseux, nécessaire pour son remodelage., cellules naturellement chargées de dégrader l’os. Ce faisant, le virus décuple l’efficacité de ces cellules, créant un déficit osseux progressif avec un risque accru d’ostéoporose et de fractures. Lire la suite...

https://www.inserm.fr/actualites-et-evenements/actualites/vih-induit-def...