Un compagnon de longue date

Mots clés  : charge virale

Charge virale

depuis une année, tous mes resultats de bilans sanguins affichent une CV aux alentours de  50 parfois 30  , mon infectio m'a modifié le ttt , je suis sous genvoya depuis avril 2017,  or,  lors du dernier bilan sanguin de juin 2017 , la charge virale est toujours à 50 , le genvoya n'a pas l'air plus efficace que mon ancien ttt,  mon infectio ne sait pas m'expliquer le pourquoi du comment !

suis je le seul à connaitre ça ou quelqu'un parmi vous sont dans mon cas ? 

merci

Mots clés  : insomnieAtripla

À l'aide ! Insomnie !

Bonjour tous

Je suis sous Atenef  (générique d'atripla), depuis 8 mois mnt.

Les effets qui m'ont plus marqué au débuts c'est les nausées, les rêves bizarres, et difficultés de sommeil. Après un parcours de lutte j'ai cru que je suis parvenu à les surpasser les premiers mois. J'ai toujours le sommeil perturbé mais j'arrive quand même a faire 4 + 2+ 1 heure plus au moins donc pas de souci durant la journée. Sauf qu'il y 3 jours mmt, j'arrive presque pas à dormir du tout! Une insomnie grave qui persiste! Normalement quand je dormais pas une nuit c'est KO assuré la nuit suivante. Mais la, je suis à trois nuits de suite pendant les quelles je peux même pas compter 4 heures de sommeil!! Je panique trop et je ne sais pas quoi faire! Hélas pour moi aujourd'hui c'est samedi et je peux pas voir mon médecin!!!

Avant ces 3 nuits blanches tout semblait être normal. Mais d'un coup ça a basculé!

À l'heure ou j'écris il est 7h et j'ai dormi seulement 1 heure puis impossible de me rendormir!

Je panique et je n'ai aucune idee de ce que ça peut être ni de ce que je peux faire!!!

Mots clés  : Atripla

Qui est encore sous Atripla ? Qui a changé ?

je vois souvent dans les forums des sujets sur des médicaments plus récent. moi je suis sous atripla depuis 2009 (S+ depuis 2008).. jusqu'a présent, passé les 3 premiers mois ma CV est toujours restée indetectable... par contre j'ai des effets indésirables, sensation d'ebriété apres la prise, ballonnements, et depuis quelque temps des crampes inexpliquées qui surviennent au petit bonheur.. je me suis auto mis a 6/7, je n'ose pas aller plus loin, l'infectio à pris acte sans plus.. Pensez-vous que je devrais demander à changer ?

Mots clés  : Evipleraautisme

Eviplera et autisme

Bonjour.

Nous cherchons à entrer en contact avec des couples serodifferents. Dont le Mr est positif et sous traitement eviplera. Et qui ont conçu un enfant de façon classique. Car notre enfant est ... "Différent" on parle de syndrome autistique pour le moment mais rien n'est confirmé. Il est suivi par une batterie de spécialistes et on cherche...  On voudrait juste savoir si éventuellement d'autres familles dans les mêmes conditions auraient les mêmes soucis. Merci beaucoup de me renseigner.

Pourquoi prendre un traitement ?

C'est en discutant hier avec un spécialiste et à un moment donné il m'a dit :

- Mais pourquoi continuez-vous à prendre votre traitement ? Vous pouvez facilement vivre 15 années sans avoir besoin d'aucune trithérapie étant donnée votre faible charge virale de départ !

Je lui ai dit que mon infectiologue m'avait dit que sans traitement le virus affaiblissait tout nos organes.

Et il m'a répondu :

- C'est faux, de toute manière le virus est déjà présent dans tous vos organes, dans vos poumons, sur le foie, partout, même si vous êtes indétectable. La seule raison de prendre un traitement c'est d'être indétectable, mais bon vous pouvez aussi avoir des relations protégées et éviter ainsi de prendre un traitement. 

Les nouvelles recommandations traitent les personnes de suite, ceci n'a t-il pas uniquement pour but d'éviter les nouvelles infections ?

Ainsi je me pose la question de continuer ou pas mon traitement. Sachant que les traitements ne sont pas non plus bons pour nos organes. 

Vos avis ? Pourquoi vous prenez votre traitement ?

Mots clés  : suivi hospitalier

Visite de suivi hôpital La conception

bonjour à tous

voilà lors de mon dernier examens, le Medecin m'a demandé de m'allonger, de me mettre torse nu. il a fait les test habituelles que l'on fait chez un généraliste. Mais ensuite il m'a fait débouté ma ceinture et a mis la main dans mon boxer. Il a touché les aducteurs seulement mais bon il y a tellement de pervers que je me demande si c'est normal. On vous a fait la même chose à vous?

Mots clés  : allègement thérapeutique

4j/7, l'allègement 100 % efficace ?

A partir de janvier 2018, tous les hôpitaux ou l'on peut se faire soigner pour le Vih vont proposer à moins de 10 de leurs patients l'allègement à 4 jours sur 7. 

Si vous n'êtes pas dans cette étude "quatuor" et que ceci vous intéresses, n'hésitez pas à en parler à votre infectiologue. 

Rappelons que le 4 jours sur 7 a déjà été testé sur un échantillon de population lors de l'étude "4D". Les résultats obtenus ont été de 100 % de réussite mais comme le 100 % ne peut pas exister, il a fallut trouver des échecs pour afficher 96 % de réussite.

Les faux échecs trouvé ont été :

- 1 personne qui a arrêté son traitement en cours d'étude. Ceci a été considéré comme un échec alors que ce n'est pas un échec.

- Trois personnes n'ont pas respecté le plan mis en place ce qui a fait remontée la virémie, là aussi ça été considéré comme un échec, mais ça ne l'était pas.

http://www.anrs.fr/VIH-SIDA/Clinique/Actualites/Allegement-therapeutique...

Ainsi, l'on peut déjà affirmer par avance que l'étude quatuor réalisé sur un plus grand échantillon pendant 2 années sera un nouveau succès. Mais il faut savoir que même en cas de succès. Il faudra plusieurs années avant de mettre ceci en place sur la population française générale touchée par le VIH. Alors que depuis 2003, les travaux menés ont prouvées que le 4j/7 était suffisant, il ne faut pas s'attendre à une généralisation du 4j/7 avant au moins 2020 voir 2025 soit environ 20 ans après les premiers travaux menés par le Dr Leibowitch notamment.

Quel temps de perdu ! Combien de souffrances pendant tout ce temps là ? De personnes touchées par des insuffisances rénales, une forte diminution de la masse osseuse, l'osthéoporose et j'en passe.... Des choses que l'on aurait pû éviter avec un traitement plus adapté... 

Mots clés  : monothérapiebithérapie

Monothérapie et/ou bithérapie : quelles molécules ?

Hello

je suis en bitherapie isentress Intelence... Indétectable mais encore trop fort! Je crois avoir compris que isentress est un Ttt fort pouvant occasionnée des douleurs articulaires ou osseuses?

un truc que je n'arrive pas à comprendre... Une bitherapie est un Ttt moins fort ou aussi fort mais avec seulement deux molécules antivirales!?

ceux qui sont en monotherapie le sont avec quelle molécule? Y a t il des molécules ne pouvant pas constituer à elle seule une monotherapie efficace contrairement à d'autres?

merci

Anando

VIH + cancer du sein

Bonjour à tous,

Nouvelle sur le forum, j'espère ne pas me tromper quant au lieu pour déposer ma question, veuillez m'en excuser par avance si c'est le cas...

Je suis séropositive depuis 1991, asymptomatique, charge virale indétectable, CD4 au max, bref, j'ai eu de la chance. Je suis sous Eviplera depuis 5 ans, sans souci particulier.

On vient de me dépister un cancer du sein, et j'apprends que je vais passer par la "totale" : radiothérapie + chimio (6 mois). Je n'ai pas encore vu l'oncologue, mais je me demande déjà quels sont les effets de la chimiothérapie avec l'Eviplera ? J'ai lu le rapport Morlat, mais c'est un peu compliqué pour mon niveau de connaissances en matière de traitements anti-cancer ^^
Y a t-il des personnes ici qui pourraient me donner des infos ? Puis-je refuser la chimio dans un premier temps et attendre de voir ce que donne la radiothérapie ?
Je suis perdue, le moral dans les chaussettes, et j'ai une peur bleue...

Merci de vos messages...

Rapport non protégé : les risques pour un séropositif traité

Bonjour, tout est dans le titre. "Le pire" (alias le VIH) étant passé et efficacement traité (indétectable), que faites-vous si vous avez un rapport non protegé accidentel ? Vacciné contre l'hépatite B, le rapport n'était pas traumatique (pour le VHC). 

Je pense évidemment à la syphilis, gonocoque et chlamydiae. Vous faites vous dépister en cas de symptômes ? Systématiquement ?

Enfin, me confirmez vous que le risque pour le partenaire (actif d'autant plus) est "faible" en cas de VIH indetectable ?

Merci de votre aide ....