dépistage

Mots clés  : prise de risquedépistage

Prise de risque et dépistage

Bonjour tout le monde, je suis étudiant.. Cela fait 4 jours que je présente les symptomes (ganglion fievre boutons, ...) je suis sure que j'ai attrapé le VIH. Comportement à risque il y a 2 semaines   Je compte faire le dépistage en spetembre .. en même il y a la rentrée  ..et je ne sais pas comment je dois gerer  ça  surtout vis à vis des parents à qui je n'avouerai surement pas ça .. Comment essayer de revoir ses amis alors que je serai dans un sale état ?  merci à vous  

Mots clés  : dépistageprimo-infection

Délai test dépistage après primo-infection

Bonjour, j'ai une question concernant les délais de détection des anticorps anti-VIH. 
Si on a les symptômes d'une primo-infection (et que c'est effectivement ça) 10 jours après la fin d'un TPE ou d'une prise de risque, un test par prise de sang permet-il déjà d'affirmer ou d'infirmer la séropositivité, où faut-il attendre les 6 semaines ?
Je me pose la question car je me dit que si le corps réagit c'est qu'il fabrique des anticorps et qu'ils sont alors déjà détectables (s'il s'agit effectivement d'une primo infection VIH).

Qu'en pensez-vous ?  

Mots clés  : dépistage

Test VIH

Bonjour,

J'ai rencontré une personne, on débute une relation.

Je voudrai savoir comment faire un test VIH dans un laboratoire de ville ? Est-il obligatoire d'avoir une prescirption d'un médecin ?

J'ai déjà fais des tests dans un CEGGID mais au niveau pratique, c'est plus facile de le faire en laboratoire de ville à proximité de son domicile.

Le délai mnimal est bien toujours 6 semaines ?

Cordialement

Publié par Caroline Andoum et Joseph Koffi le Samedi 20 Mai 2017 - 00:00
3
Petit rappel. L’objectif du dépistage du VIH est de diagnostiquer les personnes vivant avec le VIH le plus tôt possible, permettant ainsi une proposition de prise en charge précoce et un traitement antirétroviral — efficace et mieux toléré qu’auparavant — qui réduit les risques de santé sur le plan...
0
Le numéro 30 de Gingembre (printemps 2017) est sorti. Le trimestriel réalisé par le Raac-sida traite de l’accès à la PrEP (prophylaxie pré-exposition...

Rapport non protégé : les risques pour un séropositif traité

Bonjour, tout est dans le titre. "Le pire" (alias le VIH) étant passé et efficacement traité (indétectable), que faites-vous si vous avez un rapport non protegé accidentel ? Vacciné contre l'hépatite B, le rapport n'était pas traumatique (pour le VHC). 

Je pense évidemment à la syphilis, gonocoque et chlamydiae. Vous faites vous dépister en cas de symptômes ? Systématiquement ?

Enfin, me confirmez vous que le risque pour le partenaire (actif d'autant plus) est "faible" en cas de VIH indetectable ?

Merci de votre aide ....

0
En 2020, l’Onusida a fixé comme objectif que 90 % des personnes vivant avec le VIH connaissent leur statut sérologique vis-à-vis du VIH. En 2015,...
0
Le Conseil supérieur des recherches scientifiques (CSIC) en Espagne a breveté une nouvelle technologie permettant de détecter le VIH "seulement une...
0
Les infections sexuellement transmissibles ont fortement progressé en 2015 en Suisse : +23 % pour la gonorrhée, +7 % pour la syphilis, +5 % pour la...
0
Depuis 2013, l'ASBL de santé communautaire belge Ex Æquo expérimente le projet Test Out. Cette initiative pilote vise, par l'utilisation de Trod...