VHC : les tests non invasifs enfin pris en charge

Publié par Renaud Persiaux le 26.05.2011
1 817 lectures
Notez l'article : 
0
 
fibrotestFibroscan
Avancée dans la prise en charge de l’hépatite C : le remboursement du Fibroscan et du Fibrotest, deux alternatives à la biopsie, est enfin possible. Jusqu’alors, malgré un avantage thérapeutique ne faisant pas de doute, les structures qui les réalisaient le faisaient… à fonds perdus. Les associations réclamaient ce remboursement depuis plusieurs années.
Foie_stylis__.jpg

C’est une bonne nouvelle qui aurait pu passer inaperçue, mais qui a retenu toute l’attention des activistes, qui la réclamaient depuis plusieurs années. Après 6 ans de plaidoyer interassociatif, le remboursement, par la Sécurité Sociale, des tests non invasif de fibrose du foie, le Fibroscan et le Fibrotest, vient d’être inscrit au Journal Officiel. Tous deux sont validés par la Haute autorité de santé, y compris pour une utilisation dans le cadre de la co-infection VIH-VHC.
La fibrose est le principal marqueur de l’évolution de l’hépatite (inflammation du foie). Il s’agit d’un processus de cicatrisation du foie. Après une agression le foie se répare, mais ces réparations sont imparfaites et laissent des cicatrices. Lorsqu’il y a trop de cicatrices, le foie ne peut plus assurer ses fonctions normalement. Au stade le plus grave, on parle de cirrhose, qui est susceptible d’évoluer vers un cancer du foie (l’hépatocarcinome).
Le Fibroscan est une sorte d’échographie du foie qui mesure son élasticité et permet de déterminer un niveau de fibrose. De réalisation rapide (10 minutes), il permet d’établir un score de fibrose (de F1 à F4).
Le Fibrotest, quant à lui, est un test sanguin, qui évalue des marqueurs biochimiques standardisés de la fibrose.
Avant l’apparition de ces deux tests, on ne pouvait utiliser en première intention que la biopsie hépatique. En clair, un prélèvement d’un morceau de foie, lourd et douloureux, qui rebutait pas mal de monde et qu’on ne pouvait pas reproduire très souvent. Bref, la biopsie ne permettait pas un suivi régulier de la fibrose.
Les tests invasifs changent la donne, permettant une évaluation au plus près des besoins des personnes. Mais si l’utilisation de ces deux tests est inscrite depuis plusieurs années dans le rapport du groupe d’expert français sur la prise en charge du VIH, comme alternative de la biopsie hépatique pour les dépistages de la fibrose, "l’absence de prise en charge […] constitu[ai]ent un obstacle pour certains patients", soulignait le rapport.
Le remboursement prendra effet fin juin. Si de nombreuses structures de soins prenaient déjà en charge ces tests, à fonds perdus, cette décision va favoriser leur utilisation et lever certains des freins qui pouvaient subsister pour leur accès.
Décision du 21 février 2011 de l'Union nationale des caisses d'assurance maladie relative à la liste des actes et prestations pris en charge par l'assurance maladie ; une pour Fibroscan et une pour les tests biologiques. Attention, il y a aussi d'autres inscriptions dans ces pages.

Décision du 1er mars 2011 de l'Union nationale des caisses d'assurance maladie relative à la liste des actes et prestations pris en charge par l'assurance maladie
Les recommandations de la Haute autorité de santé, datant du 17 décembre 2008.

Commentaires

Portrait de Lacaze

ah enfin ,..pour moi 1er fois 50€ de ma poche ..mauvaise lecture , test faussé ..bref !..2eme fibrotest 6 mois plus tard ,..pareil 50€ pour obtenir le meme résultat [F4/A3] ..;).et le medecin me dire" oui !..vous savez c'est pas fiable a 100% , mais il fallait etre sur ..patati-patata..voilà , ça m'a couté 100€ pour savoir que j'etais au max. du test ..:( [je suis en attente du nouveau traitement ,..pas de réponse avec interferon+ribavirine > génotype 4]