447 amendes pour outrage sexiste

20 Mai 2019
297 lectures
Notez l'article : 
0
 

La loi de 2018 pénalisant les « outrages sexistes » a donné lieu à 447 amendes depuis son entrée en vigueur en août dernier, a annoncé (30 avril) devant les députés-es la secrétaire d'État chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa. « Très honnêtement, ça n'est pas un chiffre dont nous avons à rougir », a-t-elle commenté lors d’un bilan provisoire de la loi sur les violences sexuelles et sexistes. « Vous étiez nombreux sur ces bancs à nous dire que ça ne marcherait jamais, que nous n'arriverions pas à caractériser l'outrage sexiste », a commenté la secrétaire d'État dans l'hémicycle de l’Assemblée nationale. Mais ces chiffres montrent que « notre dispositif est efficace, et il va monter en puissance », a-t-elle ajouté.