60 % des PVVIH sont des femmes

18 Juin 2012
558 lectures
Notez l'article : 
0
 
global_power_network_women_.jpg

Une rencontre de haut niveau du réseau africain des femmes Global Power s’est tenue les 24 et 25 mai derniers au Zimbabwe en partenariat avec l’Union africaine et l’ONUSIDA. Elle portait sur le thème : "Accélérer l’action en faveur de l’autonomisation des femmes et de l’égalité des sexes dans le contexte du VIH, de la santé sexuelle et reproductive et des droits". Dans un communiqué, les responsables de ce sommet qui a réuni près de 300 participantes de divers horizons, dont des ministres, des parlementaires, des chefs d’entreprises, des leaders de la société civile et des partenaires au développement, rappellent les principales données de l’épidémie chez les femmes. "La vulnérabilité des femmes et des jeunes filles au VIH demeure "extrêmement élevée", alors que 60% des personnes vivant avec le virus sont de sexe féminin", indiquent les organisateurs. "En Afrique, où 72% de l’ensemble des jeunes âgés de 15 à 24 ans sont des femmes, la vulnérabilité des femmes et des filles au VIH demeure extrêmement élevée et 60% des personnes vivant avec le virus sont de sexe féminin", indique le texte qui souligne que "les principales inégalités liées au sexe (et la violence sexiste entre autres facteurs) augmentent le risque d’infection à VIH pour les femmes et les filles, et font en outre obstacle à l’atteinte des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD)".