Covid : des anticorps réduisent les décès

17 Mars 2021
318 lectures
Notez l'article : 
0
 

Le groupe pharmaceutique américain Eli Lilly a confirmé (10 mars) des résultats positifs pour un traitement contre la Covid-19 associant deux anticorps de synthèse. Ils confirment une réduction des hospitalisations et des décès de 87 %, selon des essais menés par la firme. Fin janvier, la société avait déjà rapporté que la combinaison des deux anticorps, bamlanivimab et etesevimab, réduisait le risque d’hospitalisation et de décès de 70 %, rappelle l’AFP. Le dosage était alors de 2,8 grammes chacun. Cette fois, le bamlanivimab a été dosé à 700 mg et l’etesevimab à 1,4 grammes. L’essai clinique a été réalisé sur 769 personnes de plus de 12 ans, testées positives à la Covid-19, et présentant des facteurs de risque les rendant plus susceptibles d’être atteintes des formes graves de la maladie. Parmi elles, 511 ont reçu le traitement, et 258 ont reçu un placebo. Parmi les personnes soignées avec la combinaison d’anticorps, quatre personnes ont été hospitalisées et aucune n’est décédée. Dans le groupe placebo, onze personnes ont été hospitalisées et quatre sont décédées de la Covid-19. Ce traitement est autorisé en urgence aux États-Unis depuis début février, pour les personnes exposées à un risque de forme grave de la maladie, soit en raison de leur âge ou d’antécédents médicaux.