Des affiches anti-PMA retirées

9 Janvier 2020
215 lectures
Notez l'article : 
0
 

Quelques jours avant l'examen du projet de loi bioéthique en commission spéciale du Sénat, l’association anti-IVG, anti-mariage pour tous et anti-PMA Alliance vita a lancé une campagne d'affiches publicitaires, notamment dans les gares parisiennes. Cette campagne où on pouvait lire : « La société progressera à condition de respecter la maternité/la paternité/la vie/la différence », déclinée en plusiuers visuels a rapidement suscité l'indignation, noatmment d’élus-es parisiens-nes.  Sur Twitter, certains-es en ont appellé au délit sur l'entrave à l'IVG, et ont dénoncé également la régie publicitaire dans les transports Médiatransport, propriétaire des panneaux publicitaires où la campagne a été relayée. Rapidement, la maire de Paris Anne Hidalgo a demandé à la société de retirer les affiches. Médiatransport a vite réagi en supprimant deux visuels sur les quatre. La socité d’affichage a reconnu un « dysfonctionnement » et une « négligence », et a pointé des « difficultés d’organisation posées par la grève ». « Nous respectons la pluralité des expressions dès lors que les messages que nous diffusons ne sont pas en contradiction avec notre devoir de neutralité. C’est le cas de ces deux visuels militants », a déclaré Valérie Decamp, présidente de la régie publicitaire Médiatransport.