GB : des milliers de manifestants pour défendre le NHS

14 Mars 2017
406 lectures
Notez l'article : 
0
 

Plusieurs milliers de personnes ont manifesté le 5 mars dernier à Londres pour défendre le système public de santé britannique (NHS, National health service). Ce dernier est en proie à une crise notamment financière inédite. Il faut dire que le NHS est imposant et difficile à gérer. Système de soins gratuit, le NHS, est le cinquième employeur mondial, avec plus de 1,5 million de salariés. Aujourd’hui, le système se trouve coincé entre le vieillissement de la population (ce qui fait mécaniquement augmenter les dépenses de santé), une augmentation de la démographie (plus de gens à soigner) et des politiques d’austérité conduites par les gouvernements successifs. Et cela crée des problèmes. Personne n’a oublié que cet hiver, la Croix-rouge britannique a été appelée à la rescousse pour pallier l'insuffisance d'un système de soins que les médecins et organisations hospitalières disent "au bord de la rupture". "Notre NHS. Pas de coupes budgétaires, pas de fermetures, pas de privatisation", proclamaient des banderoles. "Cette manifestation est un cri d'alarme pour les usagers du NHS, car le système se trouve dans une situation désespérée", a expliqué de son côté, David Wrigley, médecin de famille venu du nord de l'Angleterre, cité par l’AFP. Les dysfonctionnements actuels ? "Ce n'est pas la faute du personnel. C'est la faute du gouvernement qui a fait des choix politiques", a dénoncé Jeremy Corbyn, le chef de l'opposition travailliste.