GB : l'Onusida salue l’accès général à la Prep

3 Avril 2020
352 lectures
Notez l'article : 
0
 

L'Onusida a salué « chaleureusement » la décision rendant la prophylaxie pré-exposition (Prep) disponible à quiconque la demande en Angleterre. À l’issue d’années de mobilisation pour garantir l’accès des personnes exposées à un risque élevé d’infection à ce mode de prévention efficace au VIH, le gouvernement anglais a finalement annoncé le 15 mars dernier que la Prep sera disponible dans tout le pays en tant qu’élément de la stratégie officielle pour mettre fin à la transmission du VIH d’ici 2030. « C’est exactement la bonne chose à faire », a déclaré la directrice exécutive de l'institution onusienne, Winnie Byanyima. Depuis 2017, la Prep est disponible en Angleterre au sein de l'essai Impact mené auprès de 20 000 personnes environ. Le gouvernement s’est engagé à financer à hauteur de 16 millions de livres sterling entre 2020 et 2021 le déploiement de la Prep par le biais du National Health Service à partir d’avril 2020. On estime que la distribution de la Prep au cours de l’essai Impact a contribué à la baisse des nouvelles infections par le VIH chez les hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes en Angleterre. Celles-ci auraient reculé de 71 % depuis le pic de 2012. Le Royaume-Uni a accéléré sa riposte au VIH et a déjà atteint les objectifs 90–90–90. Parmi les 103 800 personnes vivant avec le VIH au Royaume-Uni en 2018 (estimation), 93 % connaissent leur statut sérologique, 97 % d’entre elles ont accès un traitement et, chez ces dernières, 97 % ont une charge virale indétectable, autrement dit, elles ne peuvent plus transmettre le virus.