Ile Maurice : des chiffres et des êtres !

21 Septembre 2011
2 899 lectures
Notez l'article : 
0
 
Drapeau_ile_maurice.png

Porte-parole de l’association Prévention et Lutte contre le Sida (PILS), une ONG de l’Ile Maurice, Nicolas Ritter, avance que "11% d’homosexuels ayant fait un test sont séropositifs". Ce chiffre, très élevé, serait bien supérieur à celui du rapport du Biological and Behavioural Surveillance Survey Report (BBSS), récemment publié qui indique que "1,1% des homosexuels ayant fait un dépistage du VIH/SIDA se trouvent être séropositifs". Il estime que ses données devraient "encourager les autorités concernées à se remettre en question sur les campagnes de prévention destinées aux homosexuels. Une des explications de cette situation serait le refus de l’Etat de reconnaître des droits aux homosexuels et de refuser de "décriminaliser la sodomie". La promulgation de l'Equal Opportunity Act (une loi sur l’égalité des droits) permettrait aux homosexuels de mieux faire face aux discriminations, explique le militant au journal mauricien "L’Express" (4 septembre). "Ce n'est un secret pour personne que dès qu'un homosexuel se présente dans un hôpital par exemple, il a droit à un traitement différent, sans compter les remarques désobligeantes auxquelles il doit faire face", explique Nicolas Ritter. "Ce genre d'attitude décourage plus d'une personne à se rendre en consultation".