IST : l’Espagne fait campagne

29 Juin 2019
387 lectures
Notez l'article : 
0
 

Cet été, l'Espagne lance une campagne de prévention des IST. Elle s’appuie sur une incitation des jeunes à « toujours avoir un préservatif » alors que le nombre d'infections sexuellement transmissibles (IST) augmente dans le pays, indique l’AFP, citant une source gouvernementale. L’argumentaire tourne autour de cette idée : « Il est normal que tu aies envie de le faire dans le lit de tes parents, à l'arrière de la voiture ou sous la tente, ce qui n'est pas normal, c'est que tu aies envie de te compliquer la vie », en attrapant une IST lors d'un rapport sexuel. Ce qui chagrine les autorités sanitaires espagnoles, c’est la baisse de l’usage du préservatif chez les 15-18 ans au cours des dernières années ». La ministre socialiste de la Santé, María Luisa Carcedo, a évoqué « des comportements de relâchement face aux IST » dont le VIH. Selon les données officielles, les cas de blennorragie ou gonorrhée ont connu une augmentation annuelle moyenne de plus de 26 % entre 2013 et 2017, selon le ministère. La syphilis « connaît une moindre augmentation mais en 2017 et a atteint le taux le plus élevé depuis le début des statistiques en Espagne : 10,61 infections pour 100 000 habitants, contre 2,57 en 1995 ». Pour les chlamydiae, les taux les plus importants affectent les jeunes de 20 à 24 ans et surtout les femmes, précise le ministère. En 2017, l'Espagne a enregistré 23 942 cas d'infection par gonorrhée, syphilis, chlamydia et LGV, selon le communiqué du ministère de la Santé.