Les préservatifs chinois sont "trop petits"

15 Mars 2018
415 lectures
Notez l'article : 
0
 

L’information est sortie sur le site NewZimbabwe.com, début mars. Le ministre zimbabwéen de la Santé, David Parirenyatwa, a fait part de sa colère et de son inquiétude concernant la taille des préservatifs mis à disposition dans le pays et fabriqués ne Chine : ils sont trop petits. Le ministre est d’autant plus inquiet que près de 13,5 % de la population du Zimbabwe vit avec le VIH et qu’on dénombre, chaque année, 40 000 nouveaux cas. La colère n’est pas tant dirigée vers les fabricants chinois que vers les entreprises locales qui n’ont pas adapter leurs productions aux besoins. "La région d’Afrique australe, où nous nous trouvons, est particulièrement frappée par le fléau du sida. Nous encourageons l’utilisation du préservatif mais certains de nos concitoyens se plaignent de l’étroitesse des moyens de contraception qu’on leur propose", a expliqué le ministre, fin février dernier, lors d'une intervention publique à Harare. Il a tout particulièrement défendu la fabrication locale de préservatifs. La critique a néanmoins piqué au vif un fabricant chinois. "Nous recueillons actuellement les témoignages de Zimbabwéens pour mieux comprendre les problèmes qu’ils rencontrent avec nos produits. Je peux déjà vous dire que nous proposerons bientôt des préservatifs de tailles différentes sur le marché zimbabwéen", a réagi le directeur Zhao Chuan, cité par CNews.