Médicaments non remboursés : on est mal informé

12 Septembre 2009
591 lectures
Notez l'article : 
0
 
argent.jpg

Les clients ne sont toujours pas correctement informés sur les prix des médicaments non remboursés car trop de pharmaciens ne respectent pas leurs obligations dans ce domaine, dénonce l'association de consommateurs CLCV dans un communiqué (20 août 2008). CLCV qui a réalisé une enquête dans près de cent vingt pharmacies en France, constate que 20 % des officines contrôlées n'affichent pas correctement les prix sur les médicaments exposés à la vue du public : 10 % "n'affichent pas de prix" et 10 % "n'ont mis en place qu'un affichage partiel".
"De plus en plus de médicaments dits "de confort" ne sont pas remboursables, qu'ils soient délivrés sur ordonnance ou non, et peuvent avoir un prix très différent d'une pharmacie à l'autre", souligne l'association qui considère qu'il est "indispensable que les clients puissent accéder facilement à l'information tarifaire, comme c'est le cas dans tout secteur où les prix ne sont pas encadrés".