Montréal signe la Déclaration de Paris

12 Décembre 2017
260 lectures
Notez l'article : 
0
 

La maire de Montréal, Valérie Plante, s’est engagée à ce que la métropole fasse sa part dans la lutte contre le VIH/sida. En marge du 1er décembre 2017, Montréal est devenue la première ville canadienne à entériner la Déclaration de Paris, qui est déjà soutenue par de nombreuses grandes villes à travers le monde. "La Ville de Montréal accueille des institutions, des chercheurs et des médecins parmi les plus reconnus mondialement dans le dépistage et la lutte contre le VIH/sida. De plus, Montréal se distingue par ses communautés hautement mobilisées dans la lutte contre la discrimination des personnes vulnérables au VIH. C’est avec une grande fierté que je signe aujourd’hui la Déclaration de Paris, permettant à Montréal de rejoindre officiellement les autres villes qui participent à cette initiative pour agir localement à l’éradication de l’épidémie du VIH/SIDA dans le monde", a expliqué l’édile. "Atteindre les objectifs 90-90-90 pour éradiquer le VIH/sida est un projet de société dont le plus grand défi est l’élimination de la discrimination et le respect des droits de la personne, de toutes les personnes. C’est la discrimination et la peur d’être stigmatisé qui freinent le dépistage, réduisent l’accès au traitement et fragilisent le maintien des patients dans un corridor de soins. C’est contre ces préjugés et leurs impacts qu’il faut lutter, entre autres, pour que Montréal devienne une ville sans VIH/sida », a expliqué, pour sa part, le docteur Réjean Thomas, spécialiste du VIH et directeur de la Clinique l’Actuel.