Ouganda : oui ou non ?

18 Janvier 2010
3 298 lectures
Notez l'article : 
0
 
ouganda_v.png

Retour à la raison ? Peut-être… Revirement ? Sans aucun doute. En tout cas, le président Yoweri Museveni a déclaré (14 janvier) devant les membres de son parti qu’il "fallait prendre en compte l’avis de la communauté internationale" au sujet de la loi particulièrement homophobe actuellement débattue dans le pays. Pour rappel, cette loi envisage la peine de mort, dans certains cas, pour homosexualité. Il y a quelques jours, c'est un ministre qui avait fait part des atermoiements du gouvernement. Cette fois, on passe un cran au dessus. "Parce qu'il s'agit d'une question de politique internationale, nous devons la gérer dans un sens qui ne compromette pas nos principes, mais qui prenne aussi en compte nos intérêts internationaux. Aussi, entendons-nous entre nous, et puis discutons avec ces Européens et Américains, et nous arriverons à une position définitive" a laborieusement expliqué le président dans une interview citée par Têtu. Une chose est certaine Yoweri Museveni est dans l'impasse tiraillé entre les durs de son gouvernement et les pressions internationales aussi fortes que variées. A suivre