VIH : les chiffres de l’Albanie

31 Décembre 2013
1 213 lectures
Notez l'article : 
0
 

671 personnes infectées par le VIH/sida ont été diagnostiquées en Albanie depuis que les pouvoirs publics s’y intéressent ; 96 nouveaux cas ont été signalés pour la seule année 2013. Le ministre albanais de la Santé, Ilir Beqaj, a déclaré que "les gens ont trop peur pour aller faire des tests, et donc, les symptômes de ce mal ne parviennent pas à se diagnostiquer dès les premiers stades", indique l’agence de presse chinoise Xinhua. Les données actualisées suggèrent qu'il n'y a pas d'épidémie généralisée ou concentrée de VIH/sida en Albanie, le rendant un pays à faible prévalence de l'infection, toutefois il y a une tendance croissante des nouveaux cas au cours des dernières années. Selon Ilir Beqja ; "53 des 96 cas nouvellement diagnostiqués en 2013 en Albanie étaient au stade de sida. Certains de ces patients ont été infectés pendant des années sans présenter de symptômes. Par conséquent, ces personnes peuvent avoir [transmis le VIH], sans le savoir, [à d’autres partenaires] sur une période de temps relativement longue". De son côté, le directeur de l'Institut de la Santé publique, Arjan Bregu a assuré de l'intensification des efforts de sensibilisation sur le VIH/sida. La mise sous traitement thérapeutique concerne un total de 312 personnes depuis 2004 à 2013 en Albanie, dont 292 adultes et 20 enfants. Des médicaments antirétroviraux de première ligne sont fournis gratuitement par un fonds spécial du ministère de la Santé, procuré par le biais de l'UNICEF. Depuis 2008, le Fonds mondial a assuré l'approvisionnement en médicaments ARV de deuxième ligne. Par ailleurs, le traitement ARV est offert gratuitement depuis 2004 aux personnes vivant avec le VIH/sida en Albanie.