Appel à témoignages sur arrêts de tri-thérapie

Publié par nikita le 28.01.2009
444 lectures
  • Bonjour. Je suis NIkita. Si vous ne me connaissez pas encore, lisez mes blogs et ma présentation.

Je lance un appel à témoignages sur ce site :

  • Avez-vous déjà procédé à des arrêt thérapeutiques ? 
  • Pendant combien de temps et à quelle époque?
  • Quels médocs avez-vous cessé de prendre.
  • Quel était leur prix sécu ? Pour calculer le bénéfice que nous avons généré pour la sécu.
  • Comment le médecin a-t'il pris votre décision ? Avez-vous dû lutter pour que votre arrêt de traitement soit accepté ?

Il existe une étude faite en Angleterre et portant sur 1 800 pesonnes qui ont arrêté leur traitement. Cette étude porte sur la toxicité des traitements HIV... et devinez chez qui il y a eu le plus de décès ? Je vais de ce pas consulter ce site et cette étude, et tenter de me rapprocher de ces merveilleux 'trouveurs'. Je vais aussi vous donner les coordonnées de ce site.

Mais ce serait bien que Seronet ait collecté les résultats de cet appel à témoignages que je lance, afin que nous puissions faire avancer le schmilblick avec des éléments conséquents et inattaquables.

Alors asta la vista, no lo sé et comme d'hab' : bien sincèrement à tous. J'ajoute : merci à nous.

Commentaires

Portrait de maya

Est ce que la santé se mesure à l'aune de la sécu ...alors qu'on va vers une préconisation de ttt qui pour certains qui n'arrivent pas à  capoter sera en même temps une façon de protéger l'autre...J'ai un peu de mal à capter l'interet de se battre pour ne pas prendre un ttt, quand pendant des années on est morts de ne pas en avoir.

On ne nous oblige pas à nous médicamenter, ca reste un choix. 

J'ignore pourquoi tu portes ton energie la dessus quand le rapport Yeni et toutes les études suggèrent que les arrêts thérapeutiques ne sont pas une bonne chose ET que toutes les études réalisées (SMART et autres) vont dans ce sens.

Ca explique donc forcément que les médecins ne soient pas chauds à cette idée et que les patients ne sont absolument pas mobilisés la dessus.

Je ne comprends pas non plus ton terme de séronégative car tu ne l'es pas et ça peut induire en erreur, avoir une virologie indétectable par les outils actuels de mesure ne te rend pas séronégative pour autant. 

Nous avons un tas de choses sur lesquelles nous battre et qui sont prioritaires,pourquoi perdre du temps la dessus chere Nikita? 

Portrait de nikita

Mondieu ! J'hallucine ou pas.

 Lisez et mettez un peu vos neurones en action positive ou négative, comme vous le voulez, mais essayez de comprendre ce qui se passe autour de vous.

Des études ont déjà été faites sur le non-sens et la non appropriation des traitements HIV qui provoquent plus de décès que de ne pas se traiter par une trithérapie.

 

Je ne suis pas négationniste. Mais je ne vais pas perdre mon énergie à vous mettre le nez sur l'évidence. Alors à vous de voir ou de ne pas voir.

 

Je reste sur ce site et sur l'autre site séropo.net ou séropos.net. Et aussi sur le site lemonde.fr

J'avance, et si vous préférez rester en arrière ou sur le bas-côté de la route, libre à vous.

Portrait de RedBlood

si l'absence de therapie etait benefique. Les Africains sero+/sida n'aurai pas une esperance de vie inférieur à 10ans.

prendre le risque de se retrouvé avec une charge virale élevé meme si on peut la baissé on reprenant son traitement c'est aussi fragilisé son corps sur le long terme.

 chaque corps reagis différemment, voilà donc une decision qui doit etre bien reflechi avec son medecin. mais je ne pense pas qu'il soit possible de généralisé.