Bruxelles facture les mégots

17 Octobre 2018
2 765 lectures
Notez l'article : 
0
 

La région belge de Bruxelles a sollicité la participation des industriels du tabac aux frais liés à la collecte des mégots de cigarettes jetés dans la rue, pour près de 200 000 euros cette année, indique Le Monde. La lettre a été adressée à la filiale Benelux du géant américain Philip Morris et à deux fédérations belges de fabricants : Cimabel pour les cigarettes et Fetabel pour le tabac. Elle sollicite la participation à des frais déjà engagés de quelque 200 000 euros, ainsi que le financement de futures actions « dans une logique de partenariat pérenne ». Selon l’argumentaire de la région de Bruxelles, qui évoque « un fléau à éradiquer », quelque dix millions de mégots sont jetés chaque jour en Belgique, dont une bonne part dans la capitale. Une démarche similaire a été engagée en Flandre et en Wallonie. En France, ce sont 30 milliards de cigarettes qui sont jetées par terre chaque année. Le gouvernement veut faire payer les cigarettiers pour recycler les mégots, mais ceux-ci rechignent à contribuer financièrement. Récemment, Brune Poirson, la secrétaire d'Etat auprès du ministre de la Transition écologique, qui veut instaurer le principe du « pollueur-payeur » pour les cigarettiers, les a reçus au ministère de la Transition écologique, pour un premier échange sur le sujet.