Cannabis : je ne me drogue pas, je me soigne

10 Décembre 2010
2 305 lectures
Notez l'article : 
0
 
culture420_v.jpg

"Cannabis médical et VIH : je ne me drogue pas, je me soigne", tel le sujet de la 82e Réunion Publique d’Information qu'organise Act Up-Paris le 15 décembre prochain. "Alors même que le cannabis peut avoir des effets extrêmement positifs sur les personnes vivant avec le VIH, la France accuse un retard dans ce domaine. Pourtant le cannabis peut être utilisé pour calmer les neuropathies, redonner de l’appétit, retrouver le sommeil, se relaxer... Il peut être utilisé en complément des thérapeutiques usuelles pour ces symptômes ou les remplacer. Le cannabis est bien plus qu’une drogue illégale, c’est aussi un médicament", rappelle l'association qui fixe plusieurs objectifs à cette recnontre. Il s'agit d'une part de faire un bilan des connaissances des effets du cannabis chez les personnes vivant avec le VIH et d'autre part de présenter les démarches existantes pour accéder au Marinol, seul médicament contenant du THC en France, les risques légaux pour les consommateurs/trices de cannabis naturel et les possibles alternatives. "Cannabis et VIH : je ne me drogue pas, je me soigne", 82ème RéPI d'Act Up-Paris. Mercredi 15 décembre 2010 de 19 à 22 heures au Centre Wallonie Bruxelles. 46, rue Quincampoix. 75004 Paris. M° Châtelet, Les Halles ou Rambuteau. Entrée libre.