Circoncision de masse au Swaziland

25 Février 2011
3 042 lectures
Notez l'article : 
0
 
Swaziland.jpg

Aux grands maux, les grands remèdes. Au Swaziland (pays d’Afrique australe), un adulte sur quatre est porteur du VIH. Pas étonnant donc que le pays se lance dans les opérations de grande envergure en matière de lutte contre le sida. Le Swaziland a lancé (21 février) une campagne de circoncision de masse qui vise à ralentir les nouvelles contaminations. Comme l’indique l’AFP, l'ablation du prépuce est proposée gratuitement à tous les hommes séronégatifs âgés de 15 à 49 ans. "L’objectif est d’opérer près de 160 000 hommes en un an", explique le responsable du projet. Si cette stratégie est retenue, c’est parce que plusieurs études indiquent que "la circoncision divise au moins par deux les risques pour les hommes de contracter le virus du sida". La circoncision a un intérêt en terme de santé publique, c’est-à-dire qu’elle permet dans une population où la prévalence est élevée de faire baisser le nombre de nouvelles contaminations. Quatre cliniques ont ouvert (21 février) des services dédiés à ces opérations et leur nombre sera porté à 35 d'ici avril 2011. "Si nous empêchons de nouvelles contaminations grâce à ces interventions, nous devrions rapidement voir la situation changer sur le front du sida", espère le responsable du projet financé par les Etats-Unis. 1,2 million de personnes vivent au Swaziland, pays ayant le plus fort taux de prévalence du sida au monde avec 25,9 % de sa population adulte séropositive.