Femen à Notre-Dame : nouvelle relaxe

22 Mai 2017
4 139 lectures
Notez l'article : 
0
 

Huit militantes des Femen, accusées par une association d'injure envers les catholiques, en raison de leur action seins nus à Notre-Dame de Paris il y a quatre ans, ont été relaxées le 4 mai par le tribunal correctionnel. C'était pour elles le troisième procès relatif à cette action menée février 2013, où elles avaient célébré à leur manière le renoncement du pape Benoît XVI, rappelle l’AFP. Les militantes étaient entrées dans la cathédrale avant de tomber le manteau et de montrer les slogans inscrits sur leur corps tels "Bye bye Benoît", "In gay we trust" ou "Saved by the bell". Les militantes avaient déjà été relaxées en première instance, comme en appel. Dans sa décision, le tribunal correctionnel de Paris a eu une appréciation diamétralement opposée : les propos litigieux ne "présentent à l'évidence aucun caractère outrageant, injurieux ou méprisant".