La RCA donne au Fonds mondial

24 Octobre 2019
237 lectures
Notez l'article : 
0
 

La République centrafricaine (RCA) a annoncé (12 octobre) une contribution d'un million de dollars au Fonds mondial de lutte contre le VIH/sida, la tuberculose et le paludisme, a affirmé le coordinateur du Comité national de lutte contre le sida (CNLS), Wilfried-Sylvain Nambéï. L'annonce sur cette contribution a été faite par le président centrafricain Faustin-Archange Touadéra au cours de la 6e conférence de reconstitution des ressources du Fonds mondial qui s'est tenue à Lyon. Selon Wilfried-Sylvain Nambéï, par cet engagement, la RCA « revient dans le concert des nations », et dispose désormais « d'une voix et d'un avis dans les débats portant sur le sida, la tuberculose et le paludisme ». Considérée comme une première, cette contribution de la RCA a contribué à son échelle à l’atteinte de l’objectif que s’était fixé l’institution : 14 milliards de dollars pour les trois prochaines années. En 2018, le Fonds mondial a favorisé l'accès d'environ 8 000 Centrafricains-nes aux antirétroviraux, a financé des soins contre la tuberculose administrés à plus de 11 000 personnes, ainsi que le diagnostic et le traitement de plus de 49 % des cas de paludisme, dans le pays.