Sida : Rue89 peut dénoncer l'Ouzbékistan

9 Juillet 2011
1 015 lectures
Notez l'article : 
0
 
Lola-Karimova-Tillyaeva.jpg

Le tribunal correctionnel de Paris a relaxé (1er juillet) le site d'information Rue89, poursuivi pour diffamation par une fille du président ouzbek Islam Karimov. Dans un article (mai 2010)  intitulé "Sida : l'Ouzbékistan réprime à domicile mais parade à Cannes", consacré au traitement des militants anti-sida dans ce pays d'Asie centrale, le site Rue89 avait opposé les œuvres de charité de lutte contre le sida développées par les filles du président Karimov et le traitement réservé en Ouzbékistan aux militants de la lutte contre le sida. Lola Karimova, une des filles citées par l’article avait alors décidé d’attaquer le site. Comme le précise l’AFP, lors de l'audience le 19 mai, les avocats de Lola Karimova s'étaient employés à démontrer le caractère diffamatoire de ces propos, insistant sur la réalité de l'action caritative qu’elle menait. La procureure avait contesté cette lecture, estimant qu'écrire que des fonds sont mal utilisés relevait de la "liberté d'expression". La 17ème chambre correctionnelle a jugé que l'article incriminé ne comprenait pas d'affirmations diffamatoires à l'encontre de Lola Karimova, son propos étant une "opinion sur le régime" ouzbèk et non une "attaque personnelle contre la partie civile".