VIH : Les Jeunes Populaires protestent

10 Décembre 2011
1 034 lectures
Notez l'article : 
0
 
Benjamain_Lancar.jpg

Seronet pointait récemment l’absence totale de réaction de l’UMP à l’occasion du 1er décembre. A la différence des autres partis politiques, l’UMP était aux abonnés absents sur le sujet… enfin pas tout à fait puisque le communiqué du Mouvement des Jeunes Socialistes (très dur sur l’UMP) a finalement fait réagir.  Il faut dire que le texte des jeunes socialistes reprochait à la droite d’avoir mis fin à "l’union nationale" dans la lutte contre le sida. C’est Benjamin Lancar, président des Jeunes Populaires, qui est monté au créneau contre : "Ces propos sont insultants, infondés et [qui] font le déshonneur du MJS qui prouve une fois de plus la teneur démagogique de ses positions politiques". "La lutte contre le sida a été l’une des priorités gouvernementales en matière de santé tel qu’illustré par le grand Plan national de lutte contre le VIH et les IST (2010-2014). Elle est une cause non seulement nationale, mais internationale et un défi majeur que l’ensemble des pays doivent ensemble relever. C’est dans cette optique que la France apporte massivement son aide à la recherche internationale et au développement de la trithérapie", avance le communiqué dont les deux dernières phrases sonnent un peu bizarrement (genre : je maitrise moyen le sujet dont je parle). Et les Jeunes Populaires de conclure : "La droite n’a aucune leçon à recevoir de la gauche en matière de santé et de lutte contre le sida, et certainement pas du MJS, qui, rappelons-le, milite en faveur de l’aberration sanitaire qu’est la légalisation du cannabis".