VIH : Un Guinéen menacé d’expulsion

25 Septembre 2022
351 lectures
Notez l'article : 
0
 

Dans un communiqué publié le 14 septembre, les associations membres de l’Observatoire du droit à la santé des étrangers (ODSE) interpellent François Braun, le ministre de la Santé et de la Prévention, sur le sort d’un Guinéen séropositif sur le point d’être expulsé. « Le service médical de l’Office français de l’Immigration (OFII) a validé l’expulsion d’un Guinéen, séropositif, actuellement enfermé en centre de rétention administrative. Pourtant, cette personne se trouve à un stade avancé de son affection au VIH, avec une immunodépression sévère, nécessitant une trithérapie et un traitement préventif des affections opportunistes. Son pronostic vital est engagé en cas de renvoi en Guinée », alerte l’ODSE. L’Observatoire est composé de nombreuses associations comme : Act Up-Paris, Act Up Sud-Ouest, AIDES, Arcat, la Cimade, le Comede, la Ligue des Droits de l’Homme, Médecins Sans Frontières, le Mouvement français pour le Planning familial (MFPF) ou encore Solidarité Sida. « Les associations dénoncent cette décision médicale de l’OFII en violation manifeste des recommandations du ministère de la Santé et du principe protecteur du droit à la santé. Nous demandons au ministre de la Santé et de la Prévention d’empêcher l’expulsion d’un malade dont la vie serait mise en danger par un renvoi dans son pays d’origine en raison d’une décision erronée du service médical de l’OFII », conclut l’ODSE. Sur Twitter, ce communiqué a suscité de nombreuses réactions. « Les Séropotes sont solidaires de l’ODSE et dénoncent un système d’accès au séjour pour soins injuste et cadenassé. Nous ne pouvons pas faire semblant de croire que cette personne recevrait des soins appropriés en Guinée », ont écrit Les Séropotes.