Mexico : Aides défend les gays africains

Publié par tofo le 03.08.2008
1 640 lectures
Notez l'article : 
0
 
minoritésdroits de l’homme
Gays en Afrique, personnes usagères de drogue en Russie, fichier Edvige en France au sommaire de l'intervention de Aides à la Conférence de Mexico.

A l'occasion de la conférence de Mexico, Aides entend mettre l'accent sur la situation des homos africains qui est "insuffisamment prise en compte dans la lutte contre le sida". Jusqu'à présent, "les gouvernements africains ont été dans le déni des gays. Ils disaient : "C'est un truc de blancs ! ", explique Bruno Spire, président de Aides, dans une interview à l'AFP. Pour Bruno Spire, il y a là "un vrai problème de santé". En dehors, de l'Afrique australe, région où la proportion de cas de sida est très forte, "les gays africains ont un taux de séropositivité quatre ou six fois supérieur à celui de la population générale", rappelle Bruno Spire, pour qui, le travail de base de prévention n'est pas fait en Afrique". Ainsi, on trouve certes des préservatifs, mais rarement du gel. Par ailleurs, les freins à la prévention sont forts puisque, dans de nombreux pays d'Afrique, "on peut être condamné à la prison si on dit qu'on est homosexuel". Aides présentera une communication sur ce sujet à la conférence de Mexico.

L'association entend aussi évoquer aussi la situation des personnes usagères de drogues en Russie ou en Asie centrale. La situation française n'étant pas non plus idéale, ni angélique, Bruno Spire compte aussi évoquer le détestable fichier Edvige "qui va faire que tous les militants et usagers des associations vont être fichés selon leur orientation sexuelle et leur statut sérologique". C'est d'ailleurs bien dommage qu'aucun membre du gouvernement ne soit là pour entendre ce qui sera dit.

Commentaires

Portrait de hairy

Serait il possible de parler du vih sans se sentir obliger de faire dans le tiers mondisme ? Je vois pas les associations de lutte contre le cancer depense du temps et de l'energie pour des cancereux en afrique... Ils se mobilisent pour les malades en France... comme si les malades français n'avait pas de probleme... c'est vrai que survivre avec 650 euros d'allocation adulte handicapé c'est royal sa merite que on se mobilise pour l'afrique ou la russie... Faire croire que l'on agit pour les miseres lointaines sa permet de masquer l'absence de resultat en france.