Prostate : c'est mieux de dépister !

28 Mars 2009
1 057 lectures
Notez l'article : 
0
 
homme.png

Une diminution de 20 % du risque de décéder d'un cancer de la prostate est observée chez des hommes de 55 à 69 ans ayant bénéficié d'un dépistage systématique du cancer de la prostate, indique une grande étude européenne conduite sur plus de 162 000 hommes dont les premiers résultats ont été publiés par le New England Journal of Medicine. Les participants, suivis en moyenne neuf années, ont été répartis en deux groupes : l'un s'est vu systématiquement proposer le dépistage et l'autre non. "20 % en moins de mortalité liée au cancer de la prostate dans le groupe dépisté systématiquement, c'est une différence significative", explique le professeur Pascal Rischmann, président de l'Association française d'urologie à l'AFP. La France compte quelque 62 000 nouveaux cas de cancers de la prostate par an.

 

Commentaires

Portrait de jean-rene

Est-il vrai que des éjaculations régulières limitent les risques de cancer de la prostate?
Portrait de Dahanne

En dehors de l'alimentation saine préconiser  soit :

pauvre en graisses animal et riche en fruits, légumes, et poissons gras, une activité physique régulière ex 20mn de marche/jour pas trop d'alcool et de tabacs qui on nous le serine suffisamment sont des facteurs aggravants;

la tomate cuite cela semble important contient une molécule dont le nom m'échappe qui a été plusieurs fois cité dans des revus et magazine traitant du sujet comme ayant une action protectrice sur la prostate.

Portrait de Gigilamoroso

le jus de grenade parait-il selon une étude américaine

http://www.e-sante.fr/Cancer-de-la-prostate-cancer-prostate-grenade-NN_9...

en plus c'est pas dégueu..alors

gigilamoroso

a kipouh