Agression violente en Corse

17 Juillet 2021
400 lectures
Notez l'article : 
0
 

Dans la nuit du 14 au 15 juillet, un couple d’hommes a été violemment agressé sur la commune de Rogliano en Corse. Les autorités de Haute-Corse ont ouvert une enquête pour « violences volontaires avec interruption totale de travail inférieure ou égale à 8 jours, en réunion et à raison de l’orientation sexuelle des victimes », a annoncé le parquet jeudi 15 juillet dans un communiqué. Selon le procureur de la République de Bastia, un couple d’hommes a subi des insultes homophobes puis des violences « à coups de pieds et poings de la part de plusieurs individus ». Les victimes, deux vacanciers, Benoît et Mickaël, assistaient en compagnie de trois autres personnes à un feu d’artifice dans cette commune prisée des touristes précise le média Komitid. « Littéralement tout le bar qui nous court après pour nous frapper parce qu’on est « PD » alors qu’on ne s’était même pas embrassés parce qu’on savait où on est », témoigne l’un des deux hommes sur son compte Instagram. « J’ai même pas compris ce qui se passait, jamais vu ça, une haine que je n’avais croisée que dans les films ou les livres, là c’était en vrai ». « Alors à tous mes amis qui me demandent pourquoi ça compte autant pour moi d’être gay, de me mettre dans une case ; voilà pourquoi, parce que je peux mourir pour être qui je suis », ajoute-il. Contacté par l’AFP, Patrice Quilici, le maire de Rogliano, s’est déclaré « scandalisé » par ces violences. Les photos des visages tuméfiés et ensanglantés des deux jeunes hommes ont beaucoup circulé sur les réseaux sociaux et ont suscité une vague d’indignation et de soutien. L’association AIDES a déclaré sur Twitter : « Vous avez le mariage, y'a plus d'homophobie », entend-on régulièrement... C'est faux. #LHomophobieFrappeToujours et notre combat contre cette violence est de chaque instant. Tout notre soutien à Mickaël, Benoît et à tous-tes les personnes qui subissent les LGBTQIphobies ».