Assurance maladie : une fraude professionnelle

22 Août 2011
654 lectures
Notez l'article : 
0
 
Fraude.jpg

C’est bon à savoir et personne n’en parle. Les fraudes détectées venant des professionnels de santé représentent des montants financiers plus importants que ceux venant des assurés sociaux, a indiqué (9 août) à l'AFP Pierre Fender, directeur de la répression de la fraude à l'Assurance maladie. En effet, le montant des fraudes (détectées et stoppées), toutes catégories confondues, s'est élevé à 156,3 millions d'euros en 2010. Sur ce montant, 71,1 millions viennent des hôpitaux et des cliniques, 12,7 millions des infirmiers libéraux, 6,8 des ambulanciers, 4,9 des médecins, 3,8 des dentistes, 3,5 des pharmaciens et 2,5 des kinésithérapeutes. Pour les établissements de santé qui fraudent, le système est simple : ces derniers facturent à l'assurance maladie des séjours plus onéreux que ceux réellement effectués. Les professionnels médicaux ou paramédicaux et les ambulanciers qui fraudent ont une technique plus radicale : ils facturent une activité qui n’existe pas. Du côté des assurés sociaux, la fraude ne porte pas du tout sur les mêmes montants. Elle concerne surtout les indemnités journalières pour arrêts maladie. En 2010, le montant détecté a été de 5,4 millions d’euros. Il s'agit d'assurés sociaux qui ont continué à percevoir des indemnités journalières alors qu'ils avaient repris le travail.