Interpol saisit de faux vaccins

7 Mars 2021
231 lectures
Notez l'article : 
0
 

La crise était déjà compliquée… il ne manquait plus que la fraude. Environ 2 400 doses de faux vaccins ont été saisies en Afrique du Sud, tandis qu'un réseau de vaccins contrefaits a été démantelé en Chine, a annoncé (3 mars) Interpol, en prévenant qu'il ne s'agissait que de « la face émergée de l'iceberg ». « Les autorités d'Afrique du Sud ont saisi des centaines de faux vaccins contre la Covid-19 après une alerte d'Interpol, qui avait mis en garde sur le fait que les vaccins seraient la cible privilégiée des réseaux criminels », a précisé l'organisation internationale de coopération policière basée à Lyon. Interpol a apporté son concours à la Chine, où la police a « identifié un réseau de vente de vaccins contrefaits contre la Covid-19 et a investi les locaux de fabrication, entraînant l'arrestation de 80 suspects et la saisie de plus de 3 000 faux vaccins sur place ». « Bien que nous saluions ce résultat, il s'agit seulement de la face émergée de l'iceberg en ce qui concerne la criminalité liée au vaccin anti-Covid-19 », a estimé le secrétaire général Jürgen Stock, cité dans le communiqué. « Ces interpellations soulignent le rôle unique d'Interpol pour rassembler les acteurs clés à la fois du secteur public et du privé afin de protéger la sécurité publique », a ajouté Jürgen Stock.