La greffe solidaire entre séropositifs : êtes-vous partant-e ?

5 Février 2014
19 243 lectures
Notez l'article : 
4.142855
 

Donner un organe à sa mort lorsqu’on est séropositif pour le VIH à une autre personne vivant avec le VIH… l’idée peut sembler étrange et pourtant elle a tout son sens. C’est ce que défendent deux collectifs, le TRT-5 et le Collectif hépatites virales (CHV), qui soutiennent deux idées : la révision du score MELD (1) pour les personnes co-infectées VIH et VHC et la possibilité de pouvoir faire des greffes entre séropositifs, c'est-à-dire prélever des organes sur des personnes séropositives décédées (et consentantes avant leur mort) et les greffer à des séropositifs ayant besoin d’une greffe (foie, rein, etc.). Cette dérogation de dons d’organes VIH+ permettrait de pouvoir greffer plus tôt les séropositifs pour le foie et les reins, d’éviter une partie des 30 % de décès sur la liste d’attente, d’avoir peut-être de meilleurs résultats en terme de survie des personnes co-infectées greffées, d’augmenter le pool de greffons disponibles et de libérer des places sur la liste d’attente de greffes. Mais qu’en pensent les premières et premiers intéressés ? Pour ce faire, le TRT-5 a mis en place sur son site un sondage anonyme. Il vise à évaluer l’acceptabilité de ce projet par les personnes vivant avec le VIH. Avec les résultats, le TRT-5 et le CHV comptent demander à l’Agence de la biomédecine un protocole dérogatoire afin de permettre ces greffes entre personnes vivant avec le VIH. Pour que les résultats soient les plus fiables possibles, merci de ne répondre qu’une seule fois à ce sondage.

(1) : Le score MELD (en anglais : Model for End-Stage Liver Disease) est un système de notation pour évaluer la gravité d'une maladie chronique du foie. C’est un des critères médicaux pour la greffe du foie.

Commentaires

Portrait de Koros

Malgré que je sois contre vouloir donner mes organes, je suis "pour" cette idée si ça peut sauver des vies.

Portrait de ours31

certainement que oui esperons que cela seras un sujet de reflexion tres riches je suis pour mais pour l instant persone ne veut d seropo meme pas la medecine pour decouperle corp hellas

Portrait de Cherche à comprendre

Cette réforme est carrément indispensable.  

Lorsque j'étais Hiv- j'étais pour.... L'une des 1 ères choses à laquelle j'ai pense lorsque j'ai appris que j'étais Hiv+ a été "et en plus je ne pourrais plus faire le don de mes organes.... Fait chier "

Alors pour moi c'est 1000 fois OUI

Portrait de cyril13

...et même raisonnement que  Cherche à comprendre.

En espérant que les choses avancent !

Portrait de anatolie

Bien sur que je souhaiterais m" inscrire à ce genre de centre , alors que des dizaines si ce n' est des centaines souffrent de troubles dut à la dégénérésence de leur foie ou d' autres organes .Cela perméttrais de soulager des centaines de personnes tous les ans . Alors qu 'actuellement la majorités des organes des personnes qui décedes finissent en poussieres.........

Portrait de mimee

Fois oui @cherche à comprendre j'ai bien ri en lisant ton commentaire car j'ai pensé exactement la même chose que toi lol le plus emmerdant reste le don de sang mais bon cela serait déjà une très bonne chose :-)

Portrait de gracegrace78

Cela a été un sujet de reflexion pour moi

Portrait de maxim33

Kissje suis pour et je pense ce serais une belle avancé et on se sentirais un peu utile.....encore.

Portrait de Parisien75

Cest une belle idée mais il faudrait que les deux aient un virus similaire .. Si le donneur a un virus avec des résistances différentes a celui du receveur il se passe quoi ? Un super virus ? Pas top ..

Portrait de Thug Angel

Une fois HIV+,on se croit(sait?) définitivement condamné et on ne pense plus être d'aucune utilité.Aussi loin que je me souvienne,j'ai toujours être utile et me disais que l'être donnerait un sens à ma vie.Faire don de mes organes était pour une façon de l'être;une fois le VIH arrivé,avec toutes les restrictions qui vont avec je ne pensais plus l'être.Maintenant il s'avère qu'il y a des possibilités alors....Partant plutôt 3000.000.000fois qu'une!

Portrait de eolienne de beauce

Pour ma part j'y suis très favorable ; d'autant que l'on ne peut pas donner à des non séropos pour cause de contamination. Donc si mes reins, mon foie, ou autre peuvent sauver une vie, je suis partante.

Portrait de Chochou05

Je suis pour j avais ma carte de donneur et le fait de ne plus pouvoir le faire à toucher alors je dit OUI

Portrait de didfie

Séropo depuis 2 ans je suis tout à fait d'accord avec cette idée et prêt à m'engager pour ce combat.

 

Croyons à l'avenir et à la vie.

 

Didier

Portrait de Karantez

il est bien normale de se dire que malgré la maladie on puisse sauver des vies à notre mort. 
donc OUI 

Portrait de Pierre75020

Comme tous celles ou ceux  qui sont intervenus et pour les mêmes raisons, je souhaiterais aussi être donneur de mes organes si cela est possible et utile.

Portrait de didfie

Je pense qu'il est normal que cela se fasse.

C'est un débat que la socièté doit avoir. Mais oui oui cent fois oui.

Portrait de karlh

et sans comment...

Portrait de eolienne de beauce

Suis favorable au don d'organes entre séropos et ce, depuis bien longtemps. Je m'étonne même que ça ne soit pas déjà en place.

Portrait de jl06

Qui saurait etre contre !!!! trop vieux pour faire parti des essais deja ....

Portrait de lericou06

bien evidement

Portrait de yoggisa

Il y a plusieurs années j'avais demandé à mon médecin et il m'avait dit :impossible ; du coup je suis évidemment favorable au fait de donner un organe dans la mesure du possible. Je vis avec le vih depuis 1986 et hépatite C guérie  depuis 15 ans.