Distinguer réfugiés et migrants économiques

26 Août 2017
1 136 lectures
Notez l'article : 
0
 

Interview fleuve pour le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb dans le "JDD", le 6 août dernier. L’occasion d’avancer les premières idées du gouvernement sur les politiques migratoires en France, les droits des étrangers. Le gouvernement entend "trier" les personnes comme le titre d’ailleurs le journal. On comprend que les réfugiés doivent être accueillis plus rapidement et les personnes migrantes économiques effectivement reconduites, pour empêcher qu'à terme le droit d'asile soit "remis en cause", avance Gérard Collomb dans son interview. "Notre politique doit toujours concilier efficacité et générosité [la formule classique, ndlr]. Nous accueillons tous ceux qui fuient guerres et persécutions, mais nous distinguons les réfugiés de ceux dont la migration obéit à d'autres ressorts, notamment économiques", a-t-il ajouté. Cette distinction entre demandeurs d'asile et migrants économiques avait déjà été évoquée le 12 juillet par le gouvernement, lors de la présentation d'un "plan migrants" qui prévoit notamment plus de 12 000 places d'hébergement pour les demandeurs d'asile et les réfugiés d'ici 2019, rappelle l’AFP. Un projet de loi sur l'immigration sera présenté à l'automne. Il visera à réduire à six mois le délai nécessaire (actuellement un an) pour obtenir une réponse de la Cour nationale du droit d'asile et à faciliter les renvois des personnes déboutées du droit d’asile.

Commentaires

Portrait de ballif

mon nom est d'origine suisse et j'ai des anciantres roumain

nous avions des colonies  ils sont encore des avantages comme les marocains algériens maliens ect..

en 1960 un émigré coûtait moins cher qu'un robot  aujourd'hui un dealeur de canabis raporte plus  ils peuvent même le cultiver en France avec l'achat de graines aux Pays Bas  ils peuvent passer les frontières avec des graines sans inconvéniant

si ils regardent correctement la France le problème majeur est l'apprentisage de la langue aux français  une grande partie de la population ne save pas comprendre ce qu'ils déchiffrent  je le vois là où je dors  cigatette alcool et taper  le sexe que des cochoneires qu'ils ne comprennent pas

au lieu de voyager au bout du monde pour dire c'est moi le chef donc qui décide comme notre président  il fait voter à l'assemblé un texe disant qu'il gouverne par ordonances

comme les médecins qui se trompent parfois  mais avec leurs quinze années de faculté ils sont tout les droits  même de pronestiquer votre mort  il y en a un qui c'est trompé en 1999

je ne suis fait attrapé par mes belles soeurs quand elles sont appris que j'avais expliqué à leurs enfants la sexualité avant la puberté  belle supercherie  voir à la TV  c'est à toutes heures et tordues

le pire une mère de famille est venu se plaindre par ce que j'avais acheté et discuté avec un livre pour enfant sur le sexe  il avait des difficultés d'apprentrisage et de comportement face aux autres  la raison sa mère lui disait que sont père est le dernier copain à la mode  lui disait il habitait à 50 Km  il s'en est sorti  le maire a compris que dans sa commune il faut parler aux enfants de sexualité

j'ai informé les instititions européennes du Luxembourg elle m'a répondu qu'ils évoqurait cette problématique pour avoir des modifications

regardez les nouveaux venus sont de plus en plus jeune comme celui de 16 ans ayant peur de la mort avec le sida