Témoignages

Choisissez le type de témoignage
Publié par Régine le Samedi 1 Juin 2013 - 00:00
La précarité est un état d’instabilité qui touche la vie affective, professionnelle, sociale et génère une anxiété dévorante. C’est à mon avis, le seuil avant la pauvreté.
Publié par Aurore le Mercredi 29 Mai 2013 - 00:00
Le VIH a clairement entravé ma vie. J’ai perdu des amis et les effets indésirables m’empêchent de faire certaines activités : je ne fais plus de sport et je ne programme plus rien à l’avance. Au quotidien, ce n’est pas simple à gérer.
Publié par Tessanne le Dimanche 26 Mai 2013 - 00:00
La précarité, c’est l’obligation de vivre au jour le jour, de ne pas pouvoir faire de projets, de ne pas pouvoir faire face en cas de problème.
Publié par Maya le Mercredi 22 Mai 2013 - 00:00
Dès mes 16 ans, j’ai été autodestructrice. Je le suis toujours d’une façon plus sournoise. J’ai commencé avec des tentatives de suicide très violentes.
Publié par Gila le Dimanche 19 Mai 2013 - 00:00
Je suis contaminée depuis 1996. J’ai rencontré mon dernier compagnon en 2004 sur Sidaventure, un site Internet d’échanges. Cela a été un véritable coup de foudre. J’avais deux ans de plus que lui. Il était séropositif depuis plus de 20 ans et sans traitement.
Publié par Jermaine Wright le Mercredi 24 Avril 2013 - 15:54
C’est un sujet peu traité, du moins sous la plume des activistes de la lutte contre le sida, qu’aborde Jermaine Wright, militant américain vivant avec le VIH : les difficultés à prendre son traitement. Contributeur régulier sur TheBody.com, il a publié un texte, fort et singulier, sur ce sujet...
Publié par Rédacteur-seronet le Mardi 16 Avril 2013 - 00:00
Recueilli et rédigé par des militants de AIDES qui interviennent dans les prisons, ce témoignage a été lu aux participants lors de l’ audition de l’association à la Direction générale de la Santé sur la prévention des risques (VIH, hépatites, IST…) en milieu carcéral.
Publié par Denis Mechali le Mardi 26 Mars 2013 - 00:00
Tout se mêle : le nombre des personnes atteintes explose, la file active, soit le nombre de personnes suivies - ou vues deux fois au moins - au cours de l’année, passe de quelques dizaines à deux cents personnes.
Publié par Orolei le Vendredi 8 Mars 2013 - 00:00
Etre femme et consommer des produits, c’est être confrontée à une stigmatisation plus forte, à des représentations qui, souvent, enferment, isolent, conduisent des femmes au secret, à prendre des risques… Peu nombreuses, sont les femmes qui ont consommé ou consomment et qui parlent ouvertement de...